C’était une promesse d’Emmanuel Macron au CRIF. La dissolution du mouvement Bastion social a été prononcée mercredi en Conseil des ministres, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Le prétexte de cette décision est de « mettre fin aux exactions répétées commises » en marge de rassemblements de voie publique, a précisé le ministère dans un communiqué. « Engagement tenu », s’est félicité sur Twitter le ministre Castaner.

Inspiré du mouvement italien CasaPound, le Bastion Social dénonçait le « grand remplacement » et s’opposait au « capitalisme ultralibéral ». Il participait également aux mobilisations des « gilets jaunes ».

Le gouvernement étudie par ailleurs les moyens de dissoudre le mouvement Génération Identitaire.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

9 commentaires

  1. une forfaiture de plus qui devra se payer

  2. Et les “cancers” sionistes qui gangrènent la FRANCE ,on les met au poteau QUAND ?
    Une fois que ce GVT aura sauté on pourra s’occuper d’eux .

    • CATHELINEAU says:

      Il faudrait d’bord traiter le problème de ces cancers que nous donnent ceux de la synagogue pour ne plus avoir de gouvernement à sauter.Si par extraordinaire ce gouvernement sautait alors que les cancers n’étaient pas traités , un autre gouvernement pire que le précédent apparaîtrait aussitôt….

  3. Moktar says:

    Et bien il reste une solution: regroupement de TOUS les mouvements oeuvrant pour NOTRE France et agissons à l’imaghe des Gilets Jaunes: plus si affinité

  4. Cadoudal says:

    seuls les Hébreux ont droit d’ être patriotes, nationalistes , fiers de leur identité;

    les Gaulois, eux , doivent périr dans le métissage , l ‘œcuménisme, la destruction de leurs racines. ,

  5. Jean-Pierre Dickes says:

    Le gouvernement ferait mieux de s’occuper des black blocs. Macron a trouvé un bouc émissaire…

  6. Sancenay says:

    Peut-être faut-il que ses hardis adhérents demandent à Madame Loiseau les recettes d’un rebondissement
    “providentiel” !

  7. patate says:

    et les rouges sont sans danger pour la république??
    donc leur violence – dont tout le monde se plaint -est bel et bien assermentée comme admise par les gouvernements
    cqfd