Le Covid et l'identité numérique

DUBAÏ, Émirats arabes unis  — La ministre de la Technologie de la Barbade a déclaré lors des Sommets mondiaux des gouvernements (WGS) que la crise du COVID avait été « un avantage » car elle a permis à son gouvernement d’introduire l’identifications numérique pour « chaque individu ».

Lors d’une table ronde au WGS à Dubaï intitulée « Gouvernement numérique : un rêve pour certains, une réalité pour d’autres », Marsha Caddle a déclaré au sujet du Covid : « Cela semble étrange de dire qu’une crise est un avantage », précisant ensuite que depuis le Covid « chaque individu dispose d’une nouvelle identification numérique ».

Marsha Caddle, ministre de l’Industrie, de l’Innovation, de la Science et de la Technologie du petit État insulaire des Caraïbes, a souligné que la « transformation numérique » est une « question mondiale ».

« La nature de la transformation numérique est telle qu’il n’y a plus de frontières », a-t-elle déclaré. « Le progrès du monde dépend du progrès de chaque pays. »

« Je pense que c’est une chose importante à réaliser et c’est pourquoi les partenariats comme ceux que nous sommes en mesure de forger ici avec l’aide des Émirats arabes unis sont si importants, pour garantir que… nous démocratisons pleinement l’accès à la numérisation. »

Tout connaître de vos habitudes

Marsha Caddle a expliqué que les identifications numériques donnent aux gens une « empreinte unique » et une « sorte de miroir ou de réplique en ligne de qui vous êtes » pour « interagir avec le gouvernement ».

« Cette sorte de miroir ou de réplique en ligne de qui vous êtes, dans un pays aussi petit, nous offre d’énormes opportunités », a-t-elle affirmé.

« Nous sommes en mesure, tout d’abord, de collecter de nombreuses informations liées aux ensembles de données standard que les gens collectent. Par exemple, le recensement nous donne beaucoup d’informations, les études nationales sur la pauvreté, comme une enquête sur les conditions de vie et une enquête sur le budget des ménages. Mais nous disposons également de nombreuses données administratives. La façon dont les gens interagissent quotidiennement avec le gouvernement nous fournit des ensembles de données très riches. »

« La première chose que nous commençons à faire maintenant est de créer une autorité indépendante de statistiques et d’analyse des données qui nous permette de bien planifier, de comprendre : quand les gens prennent-ils le bus ? Quels sont les itinéraires les plus courants ? Quels sont les itinéraires où les gens attendent le plus longtemps ? Combien de temps les gens font-ils la queue lors des accidents et des urgences des hôpitaux ? »

« Nous avons besoin de toutes ces informations pour pouvoir les exploiter correctement »

Caddle a également fait l’éloge de la « plateforme de paiement unifiée pour les services gouvernementaux » mise en œuvre par le gouvernement de la Barbade.

Pas un mot, bien sûr, sur le fait que de tels gouvernements peuvent ainsi établir un système de crédit social, comme en témoigne la discrimination exercée par les gouvernements du monde entier à l’encontre des personnes qui ont refusé les vaccins contre le COVID.

Pierre-Alain Depauw

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est chez l’imprimeur et en prévente sur MCP.

Nous vous l’avions annoncé dans un précédent mailing : la naissance d’une toute nouvelle revue de qualité, Caritas, la revue du pays réel, et la parution prochaine de son premier numéro de 86 pages. Bonne nouvelle, : ce numéro 1 de Caritas qui consacre son dossier à la Lutte contre la haine anticatholique vient d’être envoyé à l’imprimerie et sera bientôt dans les librairies et les boites aux lettres des abonnés.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !