L’abbé Edgeworth de Firmont (1745-1807), fils d’un pasteur converti au catholicisme et installé en France, exerça son apostolat dans le Paris pré-révolutionnaire et révolutionnaire. Le 17 mars 1791, il devenait le directeur spirituel de Madame Elisabeth de France qui recherchait un prêtre non assermenté pour exercer ce ministère. Il le resta jusqu’à l’émeute du 10 août 1792 et l’emprisonnement de la princesse au Temple.

Le Roi Louis XVI, bien que ne le connaissant pas personnellement, lui fit demander s’il consentirait à l’assister à ses derniers moments dans le cas où il serait condamné à mort. L’abbé accepta tout en sachant qu’il risquait sa vie. C’est un témoin de première main qui nous donne ses impressions de la Révolution et, surtout, nous raconte avec autant d’émotion que de retenue les derniers moments du Roi.

Après la mort de Louis XVI, l’abbé Edgeworth de Firmont passa trois années caché. Ensuite, le comte de Provence, futur Louis XVIII, le choisit comme confesseur pendant son exil itinérant dans l’Europe. Il resta son confesseur jusqu’à ce que le typhus emporte l’abbé en 1807.

Le dernier confident de Louis XVI, l’abbé Edgeworth de Firmont, M.V.Woodgate, éditions Téqui, 208 pages, 19,90 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

25 % 29 955 € manquants

10045 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 30/11/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :