Chiens muets quand il s’est agi de demander la libération de la messe auprès du Conseil d’Etat et contre la décision illégale du Premier ministre Edouard Philippe, bien des évêques de France ont la parole facile, et les deniers généreux, quand il s’agit de favoriser l’islam en France.

Le site Info Bordeaux révélait la semaine dernière que le diocèse de Bordeaux, dont l’évêque en charge est Mgr Jean-Paul James, lançait un appel aux dons à destination des mosquées :

« Dans un article intitulé « solidarité avec les étudiants sub-sahariens présents sur l’agglomération bordelaise », le diocèse de Bordeaux fait appel à la solidarité des catholiques.

Mais ce n’est pas un appel à destination du Secours Catholiques ou d’une autre association proche du diocèse et œuvrant pour les plus démunis. Les autorités de l’Eglise catholique demandent aux catholiques de faire des dons qui seront versés dans « la caisse commune des mosquées en charge du service d’entraide » !

Daniel Ambry, délégué diocésain pour les relations avec les musulmans (qui travaille à l’Inseec Business School) précise : « Pendant le ramadan, traditionnellement, les mosquées de Pessac, Mérignac, Talence et Grand-Parc invitent des étudiants isolés, des jeunes sans-papiers qui fréquentent la mosquée et des familles particulièrement démunies, à partager le repas du soir à la rupture du jeûne de ramadan (Ftour). Mais comme vous l’imaginez le confinement rend cela impossible cette année. C’est la raison pour laquelle les 4 mosquées ont proposé de distribuer à la place des colis alimentaires pour répondre à l’attente et aux besoins de ces jeunes. Cela va représenter pour elles une charge importante.

L’association Solidarité Nord Sud est déjà intervenue mais a besoin de votre aide pour répondre à cette demande vitale. Nous avons pensé qu’un appel à la solidarité, adressé spécialement aux frères chrétiens et repris par eux, serait un gage supplémentaire de notre commune recherche de fraternité dans un moment délicat pour beaucoup de jeunes étudiants, isolés et sans ressource.

Nous vous proposons de répondre ensemble à cette urgence, en versant votre contribution sur le compte de l’association Solidarité Nord Sud, qui la reversera à la caisse commune des mosquées en charge de ce service d’entraide. L’association, en votre nom, signifiera cette complémentarité fraternelle, facteur de compréhension réciproque et promesse de paix dans notre quotidien ».

En 2018, le même Daniel Ambry, au nom de l’évêque de Bordeaux, envoyait aux associations musulmanes de Gironde ses « sincères vœux à l’occasion de l’entrée dans ce mois béni du Ramadan ». L’année précédente, il invitait le sulfureux imam de Mérignac, Hassan Belmajdoub, à  l’Église de la Trinité pour une conférence intitulée « La rencontre de l’autre en toute sincérité » !

Le « vivre-ensemble » religieux reste la boussole qui dirige la conciliaire Eglise de France et la chimérique et messianique fraternité universelle son idéologie dominante ! Et tant pis si ce « vivre-ensemble » pluraliste favorise l’implantation de l’islam en France et des lendemains qui déchanteront…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. Cadoudal says:

    les bouleversements de Vatican II – Assise ont conduit l’ Eglise conciliaire à changer ses maximes ;

    maintenant la devise majeure est ” Mahomet premier servi ”

    .

  2. marco says:

    On va me dire hors sujet ,,mais je raconte ,,une fois sur ma becane ,,coursier ai eclaté de rire tout seul au feu rouge ,,devant un kiosque ,,la une d une revue gay ,,”jean paul “,, j ai remarqué que comme pour certains autres prenoms “marqués” jean paul etait tres frequent chez les “gay “,,celui la de traitre ,a son pays ,a ses ouailles ,,le serait il aussi a sa nature ??avec tous les qualificatifs afferants que la decence et la dictature m empechent de preciser ,,,

  3. Cela ne me surprend pas de ce bon père James, ancien recteur du séminaire de Rennes. L’homme se plaisait à entrer dans la chambre des séminaristes pour les virer parce qu’ils avaient osé critiquer l’enseignement gauchiste dispensé par les profs choisis pour leur nullité. J’en ai fait moi-même les frais, viré au bout de trois semaine par le bon père en personne, au motif que je ne satisfaisait pas à l’Eglise bretonne. Ce type-là croit en tout sauf en la grâce, et est manifestement mandaté par des forces obscures pour détruire la chrétienté. J’éprouve envers ce personnage une aversion profonde, autant physique que sensible. Il émane du père James le même relent méphitique que de Juda.

  4. toto says:

    Mgr James a peut-être déjà apostasié en faveur de l’islam. En tous cas il fricote trop avec les loges qui sont autant cathophobes qu’elles sont islamophiles. Quelle générosité, j’en ai la larme à l’oeil! Je propose de lui envoyer une vidéo ou une photo d’un billet de banque, comme le proposait La Mésange. “Tenez mon brave, regardez et payez-vous….”
    Le témoignage de rex n’est pas isolé. Ces clercs sont des infiltrés pour détruire l’Eglise.
    @Francesca: le secours Catholique est devenu un ramassis de socialo-gauchistes, rien à attendre de ces gens là. Les braves bénévoles qui croient encore aider les pauvres devraient vite quitter le navire qui n’a rien à envier au secours populaire.

  5. pauledesbaux says:

    pardonnez-leur parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font……

  6. Frans says:

    Il n’est pas le premier, Mgr Gardes (Gers) l’a précédé dans cette trahison. En son temps, Mgr François Marty alors archevêque de Paris avait donné de l’argent des fidèles pour la communauté musulmane, ce que ses ouailles mis devant le fait accompli, avait très mal pris !

  7. Les porteurs de valise du FLN se recrutaient parmi les prêtres communistes qui se croyaient l’élite des chrétiens. Le Diable est le singe de Dieu….

  8. E. Gérard ferrari says:

    Consternation, désolation ! “Nul ne peut-on servir 2 maîtres” (Mt. 6:24)………..