En septembre 2012, M. Joe Biden, vice-président des Etats-Unis, a invité à la Maison Blanche quelques dirigeants d’organisations LGBT. Une journée de rencontre suivie d’un dîner dans la résidence du vice-président à Washington. Le vice-président américain s’était engagé à « aller de l’avant » en faveur des revendications du lobby LGBT.

Parmi les dirigeants LGBT invités par le vice-président des Etats-Unis, il y avait Nick Teich, fondateur du Camp ARANU’TIQ, un camp pour la jeunesse « transgenre et de genre variant », situé en Californie.

Sur cette photo, on voit Nick Teich (première rangée, chemise blanche) avec le vice-président Joe Biden et d’autres dirigeants LGBT.

En novembre 2012, Nick Teich a été réinvité à la Maison Blanche. Il y participait à une table ronde au sujet des réformes que le président Obama pourrait faire avancer durant son nouveau mandat en ce qui concerne les revendications des transgenres.

Nick Teich était fier de représenter le Camp Aranu’tiq. Il a défendu la « nécessité d’une législation fédérale » permettant d’expliquer la théorie du genre à l’école.

Cela vous rappelle quelque chose ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :