Du passé faisons table rase pourrait être le nouveau mot d’ordre au Front National.

Après l’éviction du père fondateur, le retrait de la flamme pour une rose bleue, la refondation en marche, le changement de nom en Rassemblement National, c’est au tour des jeunes du mouvement de se doter d’un nouveau label : exit le Front national de la jeunesse (FNJ) qui existe depuis 45 ans et voici « Génération Nation ».

Jordan Bardella, le directeur national de Génération Nation a expliqué dans les colonnes d’un journal du système que “Marine Le Pen (lui) a demandé de refaire du FNJ une véritable école des cadres. Dans la continuité des transformations qu’est en train d’opérer le Front national, nous devons nous ouvrir, être plus dynamique et rendre nos actions plus visibles” et il a tenu à préciser qu’ils ne sont pas «  sur le même terrain que Génération identitaire ».

Bien vrai, le combat identitaire étant de plus en plus absent du nouveau parti à la rose…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup