Précisons pour ceux qui s’interrogent encore sur la crédibilité des publications des e-mails de Fauci que ces 3 200 pages d’e-mails ont été obtenues à l’issue d’un procès que le site Buzzfeed a intenté pour faire respecter le « Freedom of Information Act ». Leur authenticité ne fait donc aucun doute même si certaines données jugées attentatoires à la vie privée ont été gommées. Les grands médias (CNN, AFP…) essaient de minimiser le scandale devenu mondial [1] [2] qui les implique en partie.

Un nouveau gourou selon ses propres termes et la fabrication d’une secte

Le plus étrange pour nous, en France, est de découvrir le mythe FAUCI aux USA.  860 pages de courriels de Fauci montrent ce qu’il ressentait à propos du buzz sur son personnage au début de la pandémie : « Notre société est totalement folle » [3].

Le Washington Post a publié une partie des milliers de pages des courriels du Dr Anthony Fauci révélées par BuzzFeed.  Les courriels révèlent que Fauci a été choqué par la fascination du public pour son personnage. Ils montrent également l’immense pression que Fauci a subie avec des demandes de conseils, d’interviews et de discussions.

En mars 2020, un collègue du National Institute of Health a envoyé à Fauci un article de The Post avec le titre : « Chaussettes Fauci, beignets Fauci, fan art Fauci : L’expert en coronavirus attire une secte. »  « Vraiment surréaliste », a répondu Fauci. « J’espère que tout cela s’arrête bientôt. »

Dans un e-mail le mois suivant, Fauci a reçu une alerte Google News sur son nom qui comportait un article intitulé « ‘Cuomo Crush’ et ‘Fauci Fever’ – Sexualization of This Man Is a Real Thing on the Internet ».  Il a ensuite transmis cet e-mail à quelqu’un avec le message : « Cela va vous épater. Notre société est totalement dingue ».

Ces informations ne nous paraissent pas anecdotiques, car depuis des mois, nous nous interrogeons sur le comportement de type sectaire des citoyens dans une bonne partie du monde et cherchons le ou les gourous… Il semble bien qu’aux USA, le Dr Fauci ait joué ce rôle probablement grâce à la presse et à son amour des médias (selon le président Trump). En juin 2020 nous écrivions, comparant la secte Covid en croissance à la secte des fidèles croyants aux extraterrestres.[4]

« Le masque et les extraterrestres attendant la soucoupe volante :

Nous avons rappelé l’expérience exposée par le Dr Willbourn sur son site. Il relate les travaux du psychologue Leon Festinger, qui « analysa les croyances d’une secte vénérant les extraterrestres dans les années 50, dont les membres croyaient qu’une soucoupe volante viendrait les chercher pour les sauver de l’apocalypse. Toutefois, après que les tremblements de terre et inondations catastrophiques qui devaient frapper les États-Unis ne se produisirent pas, et que leurs prédictions furent complètement discréditées, « les membres de la secte virent leur certitude se renforcer au sujet de ces prédictions apocalyptiques ».

Ce qui est fascinant ici est l’impossibilité pour les adeptes de renoncer à leurs croyances devant les preuves fournies par la réalité. Les soucoupes ne sont pas venues, ni l’apocalypse. Notre cerveau qui fonctionne curieusement veut croire aux informations initiales, coûte que coûte et contre toute évidence des « faits réels ».

Difficile d’imaginer que Jérôme Salomon ait pu devenir le gourou français néanmoins…

Les courriels sur la pandémie

BuzzFeed a également publié plus de 3 200 pages de courriels de Fauci de janvier à juin 2020, très instructifs sur le déroulement de la plandémie (plutôt que pandémie !).

Le 5 février, Howard Bauchner, rédacteur en chef du JAMA, a envoyé à Fauci un e-mail perplexe :

« Vous survivez – inquiet un peu de votre charge de travail. »  « Je suis accroché là-dedans », répondit Fauci. « J’ai l’impression de retrouver l’internat et la résidence de première année où j’étais tous les deux soirs et tous les deux week-ends, et que je n’ai jamais quitté l’hôpital parce que les patients étaient trop malades. »

DÉIFICATION DE FAUCI ET ABORD DU SUJET PAR DES AMÉRICAINS

La déification du Dr Fauci aggrave une inquiétante tendance qui explique la facilité avec laquelle la population américaine a accepté l’inacceptable. L’article du Washington Post  [5] en témoigne.

Le Dr Anthony Fauci, lors d’une audience du sous-comité des crédits du Sénat, le mercredi 26 mai 2021 a été ainsi interpellé, tout en rappelant que les Américains aiment bien l’homme providentiel sur son cheval blanc mais pas les retournements de veste trop fréquents.

« S’en tenant à la fatwa initiale de Fauci selon laquelle une intervention humaine dans l’origine du Covid était « extrêmement improbable », l’administration Biden a récemment mis fin à une enquête sur l’origine du virus. Le virus est né de la soupe de chauves-souris. C’est la version de la Chine et les États-Unis s’y tiennent. »

La déification du Dr Anthony Fauci a aggravé une tendance terrible : écrire sur la science avec un S majuscule, comme si c’était une autorité que personne n’a le droit de contester. Et encore aujourd’hui, il essaie d’imposer sa vision comme la seule véritable, malgré les révélations des e-mails. Il semble bien qu’en France le Pr Delfraissy fasse de même.

Le Dr Fauci a embrassé ce rôle d’oracle, éloignant les contradictions. Pourtant il a changé d’avis sur les masques, puis sur le financement du laboratoire de Wuhan et la recherche sur « le gain de fonction » du virus, puis sur l’origine naturelle ou non du SARS COV2. Après avoir nié officiellement toute manipulation humaine, il a lors d’un récent événement intitulé United Facts of America déclaré

 « Non, en fait. Je n’en suis pas convaincu. Je pense que nous devrions continuer à enquêter sur ce qui s’est passé en Chine jusqu’à ce que nous continuions à découvrir — au mieux de nos capacités — ce qui s’est passé.

« Certes, les [responsables communistes qui n’osent rien dire d’autre] disent que probablement la pandémie est due à l’émergence d’un réservoir animal qui a ensuite infecté des individus, mais cela aurait pu être autre chose, et nous devons le découvrir. Donc, vous savez, c’est la raison pour laquelle j’ai dit que je suis parfaitement en faveur de toute enquête qui se penche sur l’origine du virus. »

Rappelons que le Dr Fauci est un des fonctionnaires les mieux payés d’Amérique, « plus que n’importe quel autre employé fédéral, même le président : 418 000 $ rien qu’en 2019 ».

La science n’est jamais établie. Cela nécessite une pensée critique, des questions et une volonté de rejeter la vérité d’hier basée sur les faits d’aujourd’hui, mais pas en prétendant qu’hier n’a jamais eu lieu. Dans ce devoir fondamental, le Dr Fauci a échoué.

Les Américains comme les Français vont devoir abandonner l’idée du surhomme ou du gourou que ne peut être un médecin et/ou un chercheur honnête et réfléchir par eux-mêmes.

Résumé de quelques informations sorties des mails étudiés.

Les mails du Dr Fauci concernant le coronavirus révèlent que :

Il savait depuis début 2020 que des séquences génétiques du coronavirus semblent modifiées et avait largement discuté du gain de fonction (augmentation de l’efficacité du virus) par la manipulation en laboratoire.

Il savait que la patiente en Allemagne publié par le Dr Drosten, conseiller très influent de la chancelière allemande, Mme Merkel et de l’OMS, était faussement asymptomatique. Mais y faire croire avec Drosten a permis d’imposer au monde la phobie des asymptomatiques, les fameux tests PCR et la distanciation sociale et donc la soumission des peuples apeurés et asservis.

Il a admis en privé que les masques ne sont pas efficaces [6]

Il savait que l’hydroxychloroquine était efficace comme les e-mails de février 2020 entre Fauci et Delfraissy le démontrent. [7]

Deux médecins les Dr Paul & Karyl Stanton ont averti Fauci que l’hydroxychloroquine est efficace pour les patients à risque contre le Covid-19, et lui ont demandé d’aider à financer une étude à ce sujet. Fauci l’a ignoré.

Quand Delfraissy lui avoue “J’ai une énorme pression politique pour autoriser l’hydroxychloroquine et la donner à tout le monde, mais je résiste” et qu’il précise qu’il voit un “léger signal positif HCQ » [8]. Fauci lui répond qu’il est dans la même situation et qu’il résiste lui aussi.

ET NOS JOURNALISTES DES MÉDIAS, comme sœur Anne, NE VOIENT TOUJOURS RIEN VENIR !

Silence de mort sur ce feuilleton américain Fauci qui enflamme les TV outre-atlantique. Combien de temps vont-ils tenir en glosant des heures sur une vraie ou fausse gifle sur Macron ? Pas grave. Pendant ce temps-là on écoule quelques fioles supplémentaires de ces pseudo-vaccins malgré la réticence de plus en plus marquée des citoyens français qui trouvent tout cela de plus en plus louche. Même dans les hôpitaux, les infirmières préposées au test PCR (qui n’est pas plus fiable qu’il y a 8 mois, et qui ruine la sécurité sociale [9] ) vous disent clairement : « ne me demandez pas ce que j’en pense, comme du masque… ».

Les mensonges de Fauci et de l’AFP sur l’origine du virus

En janvier 2020, l’Agence France Presse demande à Fauci son avis sur l’étude indienne du génome viral qui met en évidence les inserts HIV du coronavirus : « est-ce une coïncidence ? [10] [11] Fauci répond : “comment remettre le diable dans sa boîte ? Dites-lui que l’étude n’est pas reviewée”.

Lee Brown dans un article du 4 juin 2021 [12] rapporte qu’une virologue chinoise affirme que les courriels de Fauci « confortent » ses allégations de fuite du laboratoire de Wuhan. La Docteur Li-Meng Yan a été l’une des premières à faire des recherches sur le coronavirus émergent et a précédemment révélé qu’elle avait été forcée de se cacher après avoir accusé Pékin de dissimulation. Alors que les dirigeants internationaux se concentrent enfin sur sa théorie de la fuite de laboratoire de Wuhan, la scientifique a déclaré à Newsmax que les e-mails de Fauci contenaient « beaucoup d’informations utiles » suggérant qu’il en savait toujours plus qu’il n’en a révélé.

« Ils vérifient mon travail depuis le tout début, et depuis janvier dernier, ces gens savent ce qui s’est passé, mais ils choisissent de le cacher pour protéger le Parti communiste chinois et pour leurs propres avantages », a insisté Yan à propos des documents publiés cette semaine.

« Il sait toutes ces choses », a-t-elle insisté à propos de Fauci et du travail de gain de fonction effectué par l’Institut de virologie de Wuhan au cœur de la ville où la pandémie est apparue pour la première fois.

Un courriel a montré que « le Dr Fauci, dès le 1er février de l’année dernière, a réalisé qu’il y aurait une expérience de gain de fonction impliquée dans l’apparition du virus Covid-19.

Yan aurait publié trois rapports sur les origines du coronavirus – deux l’année dernière et un en 2021. Dans le dernier, publié le 31 mars, elle a insisté sur le fait que le covid était « un produit du programme d’armes biologiques du gouvernement du Parti communiste chinois (PCC), dont le réseau comprend non seulement les scientifiques du PCC, mais aussi certains scientifiques et organisations étrangers ».

L’AFP qui depuis 18 mois déclare « fake » de nombreuses informations sur l’origine du covid savait aussi dès février 2020 que le virus avait été modifié par l’homme. Les e-mails de Fauci éclairent nos journaux.

Selon France soir [13]  « L’AFP, le 31 janvier 2020, par le biais du journaliste Issam Ahmed, écrivait au Dr Barney Graham du NIH (National Health Institute) au sujet d’une demande assez urgente. Le journaliste demandait un avis sur une étude scientifique qui venait juste d’être publiée sur le serveur Biorxiv.org. L’article affirmait que le nouveau coronavirus comprenait quatre insertions similaires au VIH-1, et que ce n’est pas une coïncidence »

afp01.jpg

Le Dr Barney Graham, directeur adjoint du centre de recherche sur les vaccins, chef du laboratoire de pathogenèse virale a comme principaux domaines de recherche le développement de vaccins et d’anticorps monoclonaux pour Covid-19, RSV, grippe, EV-D68, Nipah, Zika, VIH, Ebola et d’autres agents pathogènes émergents viraux. Le Dr Graham est donc un expert et ne pouvait pas ne pas savoir puisque cette étude était publiée.

Quel rôle pour l’AFP ?

Ce qui semble étonnant, c’est que l’AFP n’ait pas fait mention de cette étude. Cette même AFP qui a attaqué le Pr Luc Montagnier et le mathématicien Jean-Claude Perez lors de leurs déclarations de mai 2020, puis lors d’un “AFP factuel” de Julie Charpentrat en août 2020.

Contactés par la rédaction de France-Soir, M. Ahmed et Mme Charpentrat n’ont pas répondu à l’heure où le journal a publié cet article.

France soir s’interroge sur le rôle de l’AFP tout au long de cette crise et des nombreux mensonges de cette agence au service des multinationales. Il n’y a qu’à relire les articles des décodeurs du décodage.

Qu’en termes galants ces choses-là sont dites et un peu hypocrites tout de même. Se rapprocher du langage autorisé pour survivre et ne pas contrarier Mme Bachelot ?

« Le rôle d’une agence de presse est de vérifier, de valider et d’informer en respect de la charte de Munich. L’AFP aurait-elle manqué à son devoir en jouant ainsi un rôle de désinformation important dans l’identification de l’origine du virus alors que l’information était disponible ? L’information s’est-elle perdue en route ou a-t-elle été enterrée ? »

Nous allons découvrir dans les prochaines semaines le nombre « d’erreurs » assénées par l’AFP Factuel depuis 18 mois et pouvons déjà relire de nombreux articles de France soir en un temps où la parole était plus libre.

Le coronavirus et les séquences communes avec le HIV

Ainsi le Pr Montagnier, prix Nobel et découvreur du virus du Sida a été sévèrement calomnié depuis plus d’un an pour avoir informé le monde de la réalité du virus qui enflammait le monde, ainsi que son partenaire le mathématicien Perez qui rappelle avoir informé le ministère de la Santé sur le caractère particulier du virus incriminé dans le covid-19 [14].

« Pour info nous avertissons par mail Olivier Véran du caractère MANIPULÉ de SARS-CoV-2 dès le 26 février 2020, mail resté sans réponse [15]. » JC Perez a donné les liens avec l’article soumis [16].  « J’y démontre comment 1 % du génome de covid-19 contient une zone synthétique composée de 6 régions fonctionnelles HIV siv provenant de souches récentes fort diverses : Côte d’Ivoire, Netherlands, Russia, etc. » dixit Jean-claude Perez. Il poursuit : « C’est probablement une tentative de vaccin HIV échappée d’un laboratoire. Le risque possible serait que ce virus ARN devienne un rétrovirus car il en possède des fragments de matériel génétique ».

 Fin : on ne saura jamais pourquoi ce PREPRINT a été supprimé le lendemain ».

Espérons qu’on le saura un jour !

La question suivante est bien évidemment pourquoi ces mails apparaissent maintenant et dans quels buts éventuels ? Nous y reviendrons.

Nicole Delépine

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :