Le gouvernement Milei interdit « un langage inclusif et toute la perspective de genre »

Argentine – “Des actions seront menées pour interdire le langage inclusif et toute la perspective de genre dans toute l’administration publique nationale”, a rapporté mardi le porte-parole présidentiel, Manuel Adorni, lors de sa conférence de presse habituelle à la Casa Rosada, siège de l’Exécutif.

Cette initiative, adoptée en premier lieu par le ministère de la Défense, sera étendue au reste des ministères et administrations de l’État.

“La langue qui couvre tous les secteurs est celle que nous utilisons en Castillan, c’est l’espagnol”, a justifié Adorni, qui ne voit pas la nécessité d’introduire de nouvelles “structures” pour s’adapter à d’autres sensibilités. Le ministre de la Défense, Luis Petri, invoque le statut juridique du « caractère obligatoire de la langue espagnole, conforme aux règles de l’Académie royale espagnole”, dans le but d'”éliminer les formes incorrectes de langage” qui pourraient “générer une interprétation erronée” et même affecter le développement des opérations militaires.

“Les communications dans le domaine de la Défense nationale doivent être brèves, claires et concises, conformément à ce qui est établi par les réglementations militaires actuelles”, indique une résolution du ministère, qui met ceux qui ne respecteraient pas ces nouvelles directives.

Le langage inclusif au service de la propagande transgenre

Les discussions sur l’opportunité d’un langage inclusif sont une question sur laquelle l’administration n’interviendra pas car elle considère que cela fait partie des affaires politiques.

“C’est un débat auquel nous n’allons pas participer parce que nous considérons que les perspectives de genre ont été utilisées à des fins politiques”, a-t-il été déclaré.

L’ancien président Alberto Fernández (2019-2023) avait défendu l’utilisation d’un langage inclusif et son utilisation dans les communications du ministère de la Femme, du Genre et de la Diversité, aujourd’hui supprimé par le nouvel exécutif.

Joaquim de Alburquerque

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est chez l’imprimeur et en prévente sur MCP.

Nous vous l’avions annoncé dans un précédent mailing : la naissance d’une toute nouvelle revue de qualité, Caritas, la revue du pays réel, et la parution prochaine de son premier numéro de 86 pages. Bonne nouvelle, : ce numéro 1 de Caritas qui consacre son dossier à la Lutte contre la haine anticatholique vient d’être envoyé à l’imprimerie et sera bientôt dans les librairies et les boites aux lettres des abonnés.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !