Le 3 juin dernier, le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, a rencontré, au siège de la Conférence Épiscopale italienne, les évêques des régions ébranlées en 2016 par de terribles tremblements de terre.

A cette occasion, le chef de l’exécutif italien s’est engagé à signer une ordonnance qui établit les normes pour la restauration de 600 églises sur les 3 000 frappées par le séisme du 24 août 2016 dans la région de Rieti (Lazio) et d’Ascoli Piceno (Marche) causant la mort de 298 personnes et provoquant d’immenses dégâts matériels.

Après l’immobilisme des gouvernements de gauche précédents, ceux de Renzi et Gentiloni, l’actuel gouvernement italien, formé d’une coalition entre La Ligue de Salvini et le Mouvement 5 Étoiles, débloquera pour ces restaurations 300 millions d’euros.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

3 commentaires

  1. Soupape says:

    300 millions d’euros divisé par 600,
    ça ne fait pas beaucoup : 500 000 euros par églises prises en charge.

    Sans parler des 2400 autres frappées par le séisme du 24 août 2016 …

    Ainsi, Dieu a donné des avertissements au clergé moderniste,
    ainsi qu’à certains des fidèles qui les suivent …

    Cf “Quand vous verrez l’abomination de la désolation de la dévastation”
    “installée dans le Lieu Saint”, “dont a parlé le prophète Daniel …

    Le “Pape François” est clairement visé …
    lui qui, en 2014 ou 2015, a laissé projeter des images simiesques sur le Vatican
    “S’il ne se convertit pas, et ne fait pas pénitence publique” … gare à lui !

    De même, sont visés les politiques … qui cèdent aux pressions des massânes

  2. Alexderome says:

    Ce gouvernement est une divine surprise.

  3. Le gouv italien reconstruit, le gouv français y met le feu