Il revenait à Alain Escada, président de Civitas, de prononcer le discours final de la troisième Fête du Pays Réel. S’agissant tout d’abord de conclure le colloque “Grand remplacement : mythe ou réalité ?”, Alain Escada a pointé du doigt ceux qui, en politique et dans les médias, feignent de ne pas voir le grand remplacement. Le président de Civitas a donc rappelé que le grand remplacement est un concept officiel de l’ONU énoncé dans un rapport publié en 2000 et dont il a lu quelques passages très inquiétants pour l’avenir de notre continent et de notre civilisation. Escada a également dénoncé la façon dont ceux qui prétendent mener le “camp national” participent à leur façon au grand remplacement. Enfin, dans un registre plus vaste, Escada a souligné l’importance de l’engagement, notamment à l’échelon municipal. Un discours bien évidemment marqué par un catholicisme affirmé.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. les noms des poly–tiques collabos ?,,pas tous on a le gros du bataillon des traitres mais les douteux genre marine; dupont gnangnan,de toute,,, les traitres aux G J ,,sont capables de tout contre le peuple ,,des fm ,,commencons par la ,,j ai les reponses ,,et vazelino fm ??

  2. Le son est fort mauvais, il est étonnant que Civitas ne possède pas du meilleur matériel.

  3. Jean Pierre Dickès says:

    Jean-Baptiste, descendant de croisé, c’est votre ordinateur qui est déficient. De mon côté le son est excellent. J’entend remarquablement cet excellent exposé.

  4. daflon says:

    Merci Alain Escada, bien que je ne sois plus catholique depuis longtemps, je reconnais en vous un grand Monsieur et un vrai patriote.