Le pape François a reçu à la Maison Sainte-Marthe, le jésuite américain James Martin, connu pour ses positions gay-friendly. Il est l’auteur d’ouvrages à la doctrine homo-hérétique dans lesquels il décrit une Église catholique aux bras largement ouverts vers le monde arc-en-ciel et en forte évolution. Cette année, peu avant le début du mois de « l’orgueil Gay » il a adressé ses vœux à la communauté Lgbt. Dans le passé il a de même affirmé qu’il pouvait y avoir « au Paradis des hommes et femmes Lgbt », ce qui signifie se revendiquant de la communauté arc-en-ciel.

A cause de ses positions nettement opposées à la morale catholique, ce religieux a régulièrement choqué des catholiques conservateurs et a été bien souvent au centre de polémiques sur les réseaux sociaux dont il use et abuse.

Cette fois-ci aussi, les critiques abondent : certains, sur le web, se demandent pourquoi le pape a ouvert les portes pour un colloque amical avec le sulfureux Martin alors qu’il a refusé, durant toutes des années, de recevoir les 4 cardinaux qui avaient exprimé des doutes doctrinaux sur l’Exhortation bergoglienne Amoris Laetitia.

Tout le contraire pour le jésuite gay-friendly qui résume en un tweet sa joie d’avoir « partagé les joies et les espérances, les douleurs et les préoccupations des catholiques Lgbt et des personnes Lgbt dans le monde entier » avec El papa argentin : « Un pasteur merveilleux ! » Martin ajoute qu’il s’est « senti encouragé et consolé » par le pape François, soulignant que l’audience concédée, d’une trentaine de minutes, est un clair signal d’attention de l’Église officielle vers le monde lgbt.

La nouvelle Église née de Vatican II, centrée sur l’homme et non sur Dieu, fondée sur l’idée que tout évolue au cours du temps, même la doctrine et le dogme, en toute logique, continue sa mutation doctrinale et morale au diapason du monde post-moderne, ce monde ayant érigé « la culture du choix » qui n’a rien d’universel ni d’obligatoire, qui n’impose ni normes ni aucun être supérieur à l’homme !

Francesca de Villasmundo

 

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Elysée says:

    A vomir !
    Mais bon, nous n’en sommes pas encore rendu au pire qui reste à venir.
    Prions la Sainte Vierge, Saint Michel Archange et Padre Pio (entre autres).

    • Prions l’Esprit-Saint… Jésus a bien changé l’eau en vin… il va nous donner la force de lutter contre le mal de notre société.

  2. 1 Cor. VI, 9 : “Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les voluptueux, ni les sodomites, ni les voleurs, ni les exploiteurs, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les rapaces, n’hériteront le royaume de Dieu”.… (traduction de Chouraqui).

  3. Etienne says:

    Ces deux vendus ne méritent pas qu’on parle d’eux.

  4. chris83 says:

    Nous sommes trahis par ceux là qui devraient nous défendre! La FOI, la vraie, peut se passer de tout ces “pécheurs-menteurs” qui piétinent le Christ Jésus! et le mènent une seconde fois à la CROIX. Que la honte soit sur eux! ce pape doit démissionner il n’est plus un homme d’union mais de divisions.

  5. la vieille gauloise says:

    Vivement le schisme ! Au moins les choses seront claires ! Ça arrivera un jour , je ne sais pas quand ….On est en train de dégringoler vers la secte sataniste ….. heureusement un certain nombre d’ entre nous ne l’ accepteront pas