Voilà qui est suffisamment rare pour être souligné : un quotidien bien connu vient de reconnaître publiquement être l’auteur de fake news !

Le journal britannique The Telegraph vient ainsi de publier un article présentant ses excuses à la suite de la publication d’informations mensongères concernant Melania Trump.

Au lendemain de l’article « Le mystère de Melania », paru en couverture du magazine Telegraph de samedi dernier (19 janvier),il nous a été demandé de préciser que l’article contenait un certain nombre de fausses déclarations qui, nous l’acceptons, n’auraient pas dû être publiées. Le père de Mme Trump n’était pas une présence effrayante et ne contrôlait pas la famille. Mme Trump n’a pas quitté son cours de design et d’architecture à l’université pour passer un examen, comme le prétend l’article, mais plutôt parce qu’elle voulait poursuivre une carrière réussie comme mannequin professionnel. Mme Trump n’était pas en difficulté dans sa carrière de mannequin avant de rencontrer M. Trump, et elle n’a pas progressé dans sa carrière en raison de l’aide de M. Trump.

Nous reconnaissons que Mme Trump était une mannequin professionnel à part entière avant de rencontrer son mari et d’obtenir son propre travail de mannequin sans son aide. Mme Trump a rencontré M. Trump en 1998, et non en 1996 comme indiqué dans l’article. L’article affirmait également à tort que la mère, le père et la sœur de Mme Trump avaient déménagé à New York en 2005 pour vivre dans des immeubles appartenant à M. Trump. Ils ne l’ont pas fait. L’affirmation selon laquelle Mme Trump a pleuré le soir de l’élection est également fausse.

Nous nous excusons sans réserve auprès de la Première Dame et de sa famille pour tout embarras causé par notre publication de ces allégations. Pour marquer notre regret, nous avons accepté de payer à Mme Trump des dommages et intérêts substantiels ainsi que ses frais de justice.

The Telegraph

Pour cet aveu, combien d’autres articles mensongers publiés par ce même journal et non avoués ? Il n’empêche que c’est révélateur des pratiques de ces médias manipulateurs.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

3 commentaires

  1. Cécilien Pelchat says:

    Bienvenu Telegraph. !toute faute avouée est à moitié pardonnée. Maintenant,nous attendons les aveux d’autres nombreux menteurs qui n’auront pas le courage de ce journal.

    • @Cécilien
      Ce journal n’a aucun courage. Il a été obligé de publier ces rectifications sur décision de justice et les dernières lignes disent, comme si cela venait de leur générosité, qu’ils payaient des indenmités et les frais de justice, alors qu’ils ont été condamnés. Tout mensonge à moitié avoué n’est pas pardonné.
      Contrairement à ce que l’on croit, la méfiance envers les médias et les hommes politiques fait le jeu des mondialistes qui n’auront aucun mal à proposer le gouvernement mondial à des populations saturées par ces menteurs.

  2. Soupape says:

    1 – Mais alors, si les journaleux … ont menti pour si peu,

    que valent les nouvelles … qu’on nous sert journellement

    sur les prétendues … intentions et décisions des “politiques” ?

    2 – En Réalité tout est FAUX.

    La politique est le Monde du Mensonge,
    chasse gardée et propriété exclusive de Satan :
    “Puis il l’emmena sur une haute montagne,
    “et, de là, lui montra TOUS les royaumes de la Terre …
    “Tout cela m’appartient”, lui dit-il.

    Il n’y a pas à se tromper !

    3 – La dernière trouvaille du Mensonge … consiste,
    pour les partis au pouvoir
    à se créer EUX-MÊMES une PSEUDO-opposition,
    qu’ils contrôlent suffisamment bien … pour qu’elle ne parvienne JAMAIS au pouvoir !

    Ainsi les gogos croient … qu’il leur reste … la liberté de choisir aux zélections …
    Ca permet de les calmer pour un temps … et le tour est joué !
    Puis la fois d’après … ils recommencent, … et sont à nouveau cocus !

    C’était le cas de la “manif pour tous”, et du FN-RN ;
    c’est le cas des gilets jaunes, … même s’il y a des gens convaincus et valables parmi eux !

    En France cette méthode … a démarré avec giscard et chirac,
    et a été poursuivie … par mythe errant, qui, muni de sa francisque, n’avait rien à refuser …
    et par jojo marchais, qui avait travaillé au S.T.O. … pour messerschmit, …

    4 – C’est pourquoi, dans TOUS les partis, … les convaincus sont toujours … tenus à l’écart !

    N’y progressent que les faux-culs, … ou les incapables manifestes, …
    sélectionnés par la Secte Internationale des .°.DECADENTS.°.