Brésil – Le juge Sergio Moro a accepté d’entrer au gouvernement que forme Jair Bolsonaro, nouveau président. Bolsonaro avait annoncé une réduction du nombre de ministres, passant de 29 à 15. Sergio Moro sera ministre de la Justice et de la Sécurité publique et aura aussi en charge d’anciennes compétences du ministère des Finances telles que la Transparence, le contrôle des comptes de l’Union et le Conseil de contrôle des activités financières, organe qui sert notamment au combat contre le blanchiment d’argent.

“Sergio Moro devient le ministre de la Justice le plus puissant de l’histoire contemporaine”, écrit la presse brésilienne. Par voie de communiqué, Sergio Moro explique que “la perspective de mettre en œuvre un programme solide de lutte contre la corruption et le crime organisé” motive son choix d’entrer au gouvernement.

Les contact avaient été entrepris par Paulo Guedes, futur ministre de l’Economie, a fait savoir le général Hamilton Mourao, devenu vice-président du Brésil.

En quatre ans, le juge anticorruption Sergio Moro a condamné 140 personnes, dont les cadres de Petrobras, les opérateurs du blanchiment d’argent, les plus grands patrons du BTP brésilien et l’ancien président Lula. La grande majorité est aujourd’hui en prison domiciliaire, ayant collaboré avec la justice. Selon le Ministère Public Fédéral, l’Etat brésilien a ainsi récupéré près d’un milliard d’euros !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !