juif-judaisme-judaisation

Le chevalier Henri-Roger Gougenot des Mousseaux (1805-1876) est un journaliste et écrivain catholique qui s’est notamment employé à dénoncer le rôle des forces occultes.

Le R.P. Voisin, directeur du Séminaire des missions étrangères à Paris, considérait ce livre digne de l’étude non seulement des catholiques, mais de tous les hommes de bonne foi.

Cet ouvrage commence par examiner la morale en action du judaïsme à travers ses mœurs et ses traditions. L’étude du pharisien ancien, père du pharisien moderne, se révèle indispensable pour comprendre l’époque actuelle. Henri-Roger Gougenot des Mousseaux nous en apprend beaucoup sur les rabbins, le grand sanhédrin, les consistoires, le Talmud et la morale talmudique. L’assassinat talmudique fait l’objet d’un chapitre à part entière. L’auteur décrit également comment cette morale talmudique justifie l’usure, analyse la place de la femme dans le judaïsme. Il dépeint aussi les particularités observées chez les réformistes juifs ainsi que chez le Juif libre penseur.

Un chapitre appendice mérite grande attention. Il est consacré aux diverses formes de cabales ainsi qu’au spiritisme cabaliste.

Le Juif, le judaïsme et la judaïsation des peuples chrétiens, Henri-Roger Gougenot des Mousseaux, éditions Kontre Kulture, 438 pages, 22 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :