Pérou – Ce pays n’échappe pas au débat sur la dénaturation du mariage pour permettre à des personnes de même sexe de s’épouser. Un média chrétien (Bethel Television) n’a pas hésité à mener une grande campagne d’affichage avec pour seul message une citation biblique tirée du Lévitique, chapitre 18, verset 22,  » Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. « 

Il n’en fallait pas plus pour déchaîner la colère du lobby LGBT péruvien et de l’association pro-avortement PROMSEX, qui ont regroupé leurs efforts en vue de censurer cette campagne.

Selon la presse locale, un jeune homosexuel a déposé une plainte auprès de l’Institut national pour la défense de la concurrence et la protection de la propriété intellectuelle (INDECOPI), après avoir vu l’affiche citant la Bible, prétendant ressentir « un grand inconfort et un profond sentiment d’humiliation devant cette affiche qui veut rabaisser nos pratiques sexuelles « .

Promsex-logo-mpi

De son côté, Beatriz Alvarez de PROMSEX a déclaré : « ce que nous espérons maintenant, c’est que Indecopi respecte le principe de non-discrimination, comme cela a été fait dans des cas précédents de discrimination. »

Victor Herrada Bazán, avocat et professeur à l’Université de Piura (Pérou), décrit cette tentative de censure de la Bible par le lobby LGBT  comme une manœuvre pour étouffer le rejet par le Parlement de l’union civile homosexuelle.
Pour le juriste, la plainte doit être déclarée non fondée parce que le plaignant ne peut pas être considéré comme «consommateur » de Bethel Television.

« Le message que diffuse Bethel dans ses publicités ne fait pas référence à un produit ou service. Il ne fait qu’’exprimer, à travers une citation biblique, une opinion contraire au projet d’union civile ».   « Bethel, par une citation biblique, exprime publiquement une opinion et se situe dans l’exercice légitime du droit à la liberté d’expression. », ajoute le juriste.

Mais c’est précisément la Bible elle-même que le lobby LGBT aimerait un jour faire censurer…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :