Espagne – Don Felipe et Doña Letizia, nouveaux souverains d’Espagne, ont reçu mardi des représentants d’associations de lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels, qui se sont évidemment réjouis de ce geste. Les présidents de la Fédération nationale LGBT, Boti Garcia, et de la Fondation Triangle, José María Núñez-Blanc, faisaient partie des quelques 350 représentants d’organisations sociales reçus au Prado, afin de présenter leur travail qui, selon les mots du monarque, « mérite d’être mieux connu et reconnu. »

Après la réunion, Boti Garcia et JM Núñez ont reconnu avoir perçu une plus grande empathie de la part de la Reine, Doña Letizia, qui leur a consacré plus de temps que le roi et qui a souligné l’importance de l’ acte.
Il y a quelques années, les déclarations faites par la Reine Sofia dans le livre de Pilar Urbano contre le mariage entre personnes de même sexe avaient conduit la Fondation Triangle à publier un communiqué de protestation. Doña Letizia, roturière divorcée issue de milieux républicains, amorce d’emblée le changement de style et de valeurs.
Jamais auparavant la famille royale n’avait invité de représentants du lobby homosexuel. « Nous avons demandé deux réunions avec la vice-présidence du gouvernement et on ne nous a même pas répondu », a déclaré Garcia. « Aussi grande a été notre surprise en recevant cette invitation ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :