La plaque à la mémoire de l’holocauste des 15.000 victimes massacrées aux batailles du Mans les 12 et 13 décembre 1793 par les armées républicaines lors du grand soulèvement des provinces de l’Ouest a honteusement été volée.

Louis de Cacqueray-Valmenier dénonce le silence des élus de la majorité municipale à ce sujet.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille ce livre :

%d blogueurs aiment cette page :