Après la déroute des socialistes aux élections municipales, les langues se délient et de plus en plus de candidats du PS estiment que le “mariage” homosexuel leur a fait perdre de nombreux électeurs.

Les bobos qui servent de conseillers au PS devraient écouter leur base. Le mécontentement gronde également en interne. Beaucoup de candidats et de militants de terrain du parti socialiste sont bien conscients que les revendications du lobby homosexuel ne sont absolument pas en harmonie avec les souhaits de la population. Les médias du système ont beau avoir tout tenté pour faire admettre l’inversion des normes à l’opinion publique, celle-ci reste rétive et le fait savoir.

Deux personnalités du PS marseillais ne l’ont pas caché. C’est d’abord Samia Ghali qui s’est plainte que le gouvernement a pris “trop de mesures sociétales et pas assez de mesures sociales”. C’est ensuite Patrick Mennucci qui estime que le “mariage” homosexuel et la politique(anti)familiale du gouvernement lui ont fait perdre son secteur. «Elle m’a coûté, par exemple, mon secteur. Sur le terrain, on a toujours entendu les mêmes choses: les retraites taxées, le poids des impôts. Dans mon arrondissement, en centre-ville, il y a aussi eu la question du mariage pour tous. Pas chez des catholiques qui se seraient radicalisés – ceux-là ne votaient pas pour moi –, mais plutôt dans la communauté musulmane. Il y a eu une campagne assez dure menée sur le terrain. Des tracts avec ma photo en train de célébrer un mariage homosexuel ont été diffusés.»

Même constat dans le 93 où le PS s’est pris une raclée en perdant une part de son électorat d’origine immigrée, notamment chez les musulmans.

Le PS et le futur gouvernement en tireront-ils des leçons ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :