Partout en Europe où voient le jour des revendications communautaires opposées au droit des peuples européens et favorisant la dissolution des identités nationales dans un mondialisme multi-culturel, multi-ethnique et déconstructiviste, la main de Georges Soros est là pour les soutenir et les financer.

RT France a ainsi révélé le 8 juillet 2019 que l’organisation Open Society Foundations du milliardaire américano-hongrois Soros a financé l’association Alliance Citoyenne qui soutient les femmes menant des actions pour revendiquer le port du burkini dans les piscines et sur les plages. Alliance Citoyenne a notamment parrainé, le 23 juin dernier, « l’acte de désobéissance civile » contre les règlements des piscines, jugés discriminatoires, du groupe de sept femmes du collectif «Rosa Parks musulmanes», se baignant, alors que cela est interdit, en burkini à la piscine Jean-Bron de Grenoble.

« En 2016, écrit RT France, Alliance citoyenne a ainsi été le récipiendaire d’une somme de 80 000 dollars dans le but, selon l’Open Society Foundations, de «transformer» l’association en une «organisation nationale avec une visibilité nationale» dans le cadre de «campagnes anti-discrimination».

Des campagnes anti-discrimination qui ont comme but caché d’œuvrer à la disparition de la millénaire civilisation européenne aux racines chrétiennes.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :