Le ministre des Affaires étrangères hongrois s’oppose à la décision du nouveau gouvernement italien de rouvrir les ports aux bateaux des ONG ayant à bord des multitudes de « migrants ».

« Il n’y a pas d’immigrés illégaux en Hongrie, nous les avons arrêtés. Et en faisant ainsi nous avons arrêté un fardeau aux autres pays européens » a expliqué Peter Szijjarto au quotidien italien La Stampa. Avec Salvini, « l’Italie avait réussi, en fermant les ports, à en faire de même en Méditerranée. Ensuite malheureusement, le gouvernement a changé. Et avec lui, la position [de l’Italie sur cette question des ports fermés, ndlr], et cela me déplaît » ajoute ce fidèle d’Orban. Peter Szijjarto estime en outre que l’actuel exécutif italien de centre-gauche, jaune-rouge, a fait un choix « déplorable et dangereux » en rouvrant les ports.

En effet, explique-t-il, l’Italie de cette manière envoie un signal dangereux aux migrants, en les invitant presque à « se mettre en route pour l’Europe » et favorise ainsi le trafic d’êtres humains. Szijjarto regrette Salvini qui, quand il était ministre de l’Intérieur «  a subi de grandes pressions, a pris des décisions importantes sur l’immigration et a ainsi contribué à donner plus de sécurité à l’Europe ». Salvini a aussi démontré « que l’immigration illégale peut être arrêtée. C’est un mensonge de dire que contenir les flux est impossible et qu’il faut raisonner sur la redistribution. Salvini a démontré que, s’il y a la volonté de bloquer les débarquements, on peut y arriver. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :