ayrault-14juillet2016

Les médias ont été nombreux à ironiser lorsque le nom de Boris Johnson a été confirmé comme nouveau ministre britannique des Affaires étrangères. Les journalistes français n’ont pas manqué de le présenter comme un gaffeur invétéré.

Mais en ce 14 juillet 2016, c’est bien le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, qui est devenu la risée des spectateurs lors de l’interview qu’il a accordé à France 2 à l’issue du défilé militaire.

Interrogé sur la situation des opérations militaires extérieures de la France, le ministre a évoqué par une bourde (un lapsus, diront les plus indulgents) le sort de la Syrie :

“Il y a un autre sujet dont nous avons parlé avec John Kerry (ndlrSecrétaire d’Etat américain, invité du défilé), c’est la paix en Syrie. Le drame d’Alep qui est aujourd’hui assiégée par les troupes de Saddam Hussein avec l’appui des forces russes, donc il faut aujourd’hui obtenir un cessez-le-feu.”

Un ministre des Affaires étrangères qui confond le défunt Saddam Hussein, ancien dirigeant irakien mort en 2006, avec Bachar el-Assad, président de la Syrie, c’est toujours un grand moment de crédibilité.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

17 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille ce livre :

%d blogueurs aiment cette page :