Parmi les billevesées de la propagande anti-nationale et islamolâtre, une place de choix revient au mythe du Coran prétendument intraduisible dans une autre langue que l’arabe.

Il convient de réfuter cette idée, qui sape la légitimité du français en tant que langue officielle pour tous les Français, y compris ceux qui sont musulmans et sont amenés à lire leurs textes sacrés. La réalité est qu’il est parfaitement possible de créer des Corans bilingues arabe-français. Si on ne le fait pas, ou si on n’en parle pas, c’est parce qu’on ne veut pas le faire. Ce mensonge fait partie de l’arabo-islamisation forcée de la France que les mondialistes veulent nous faire subir.

J’ai moi-même acheté un Coran arabe-chinois à la mosquée de Xi-An en Chine au début des années 1990. Le libraire avait d’abord hésité à le vendre à un mécréant, mais finalement il a accepté de le céder pour un prix vraiment modique. Ce Coran a été imprimé dans l’imprimerie royale du roi Fahd d’Arabie saoudite, implantée à Médine.

Si le pays le plus rigoriste du monde en matière d’islam accepte d’imprimer des Corans arabe-chinois, au nom de quoi ne peut-on pas concevoir des Corans bilingues arabe-français ?

La preuve en images :

MPI - 32 - Qoran - 01 - titre -

[Le titre dans les deux langues]

MPI - 32 - Qoran - 02 - une page -

[Une page ordinaire avec les deux langues de part et d’autre]

[Date et lieu d’impression sur les 4 dernières lignes]

La Chine a résolu le problème de l’islam de Chine en Chine en langue chinoise. Pourquoi pas nous en France ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :