Nous avons eu l’humanisme, puis le féminisme. Nous voilà dans la post-féminité. Et, en tant qu’homme, je dois dire que ce n’est pas joli, joli. Jugez plutôt.

La post-féminité, en premier lieu, ça donne ça : les immondices du transformisme sociétaliste, ou Femen, financées par le contribuable français, ou à défaut par Georges Soros, ou d’autres milliardaires gavés. Et, oui, elles ont encore « frappé », quoiqu’à mon avis ce soit plutôt elles, qui sont « frappées », et « frappées » grââve. Après leurs séances de pipi-caca, devant l’ambassade d’Ukraine à Paris, leurs agressions et exhibitions diverses en toute impunité, dans les églises ou sur la place publique, l’une de ces frappadingues du transformisme sociétaliste a rapté la statuette du petit Jésus dans la crèche installée au Vatican, ce Noël 2014.

Un commentaire, Mesdames, sur ce monument de laideur et de bêtise ?
Un commentaire, Mesdames, sur ce monument de laideur et de bêtise ?

MPI - 22 - 02 - Femen Vatican -

Avant ça, nous avons eu droit à Conchita Saucisse, le machin transgender qui chante, qui gagne l’eurovision et qui est reçu au Parlement Européen.

Ceci est un homme !
Ceci est un homme !

On comprend que le reste du monde soit inquiet sur la santé mentale de la civilisation dite « occidentale ». L’Occident, rappelons-le, est l’endroit crépusculaire, où le soleil se couche, opposé à l’Orient, où il se lève.

Avant les Femen et Conchita Saucisse, il y avait aussi Amélie Mauresmo, candidate au poste de capitaine de l’équipe de tennis pour la Coupe Davis (ne pas confondre avec la Coupe des Vices…).

Ceci est une femme !
Ceci est une femme !

Aaah, ya bon la testostérone, les chaussettes et la sueur de vestiaire…

Et pour finir en beauté, ce petit panorama de la post-féminité, du lourd, du très lourd, un zeste d’art contemporain façon Kebab LGBTE.

Ceci est du L’ardt contemporain !

Sur ce, bon appétit ! Il faut se donner du courage pour les fêtes, avant de se mettre au régime pour rentrer dans son maillot de bain cet été.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :