Le 14 janvier, vêtu d’une robe décolletée, de talons compensés et d’un maquillage épais, le nouveau propriétaire transgenre du concours Miss Univers a bien fait comprendre qu’il utiliserait son nouvel achat pour faire avancer l’agenda LGBT, déclarant avec ironie « L’organisation Miss Univers… à partir de maintenant, sera dirigée par des femmes,… appartenant à une femme trans, pour que toutes les femmes du monde célèbrent le pouvoir du féminisme« .

Le nouveau propriétaire de Miss Univers est en fait un homme – certes, un homme qui, avec un maquillage épais et à la suite d’interventions chirurgicales, peut faire illusion et ressembler à une femme. Connu sous le nom d’Anne Jakrajutatip, ce transgenre milliardaire est PDG thaïlandais de JKN Global Group, a eu deux enfants via une mère porteuse, et a payé 20 millions de dollars pour acquérir le concours de Miss Univers,

Un concours qu’il semble déterminé à utiliser comme plate-forme pour promouvoir l’idéologie transgenre.

C’est un témoignage de la totale victoire du mouvement transgenre que de voir de véritables jeunes femmes bondir pour applaudir un homme opéré annoncer que lui va maintenant conduire cette institution vers un avenir féministe glorieux – parce qu’elle est maintenant dirigée par lui, une  «femme transgenre», c’est-à-dire un homme.

Ce milliardaire transgenre, à la tête d’un empire de médias thaïlandais, a fondé la Life Inspired For Transsexuals Foundation (LIFT), qui a mené des campagnes pour modifier les lois afin de permettre aux hommes et aux femmes transgenres d’obtenir la modification des documents juridiques les concernant.

« Anne » Jakrajutatip a commenté une photo qu’elle a postée sur Instagram : « Ne m’appelez pas une fille riche. Appelez-moi une femme trans thaïlandaise milliardaire ».

Lorsqu’un média lui a demandé quels autres rêves il pourrait avoir, il a immédiatement répondu : « Devenir Premier ministre et faire avancer la Thaïlande. En fait, j’ai ce rêve depuis de nombreuses années. J’ai fait et accompli beaucoup de choses dans ma vie qui, je crois, m’ont préparé à ce poste. En ce moment, mes enfants sont américains et mon mari britannique. Donc, je peux déménager pour vivre dans l’un ou l’autre de ces pays ou ailleurs. Cependant, je ne veux aller nulle part. Je crois qu’il est du devoir de chaque Thaïlandais de contribuer au développement de notre pays. » Un développement d’d’un genre particulier…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :