Lors d’un bain de foule médiatisé le soir du nouvel an, place Saint-Pierre, le pape François s’est emporté contre une fidèle visiblement asiatique.

Les critiques contre ce geste furieux ont fusé sur les réseaux sociaux et certains ont essayé de décrypter les paroles de la jeune femme. Qui seraient un cri d’alarme pour sauver le peuple chinois en train de perdre la foi : 

« La femme crie (en anglais) : « Attends ! Attends ! Prends soin du peuple chinois ! Ils sont en train de perdre la foi ! » Ce ne serait qu’après ces paroles que François se serait détourné, en colère, de cette personne.

Comme on le sait, El papa argentin a signé un accord secret avec Pékin la Rouge qui livre les catholiques fidèles de l’Église du silence au régime communiste.

Le cardinal émérite de Hong-Kong, Joseph Zen, a sévèrement dénoncé cet accord avec des paroles sans fioriture :

« Si j’étais un dessinateur de bande-dessinée, je peindrais le Saint-Père à genoux tandis qu’il offre les clés du royaume des Cieux au président  Xi Jinping et dit : ‘’S’il te plaît, reconnaît-moi comme pape.‘’ »

D’autres font remarquer que l’hôte du Vatican baise les pieds des envahisseurs, et frappe les mains des admirateurs. 

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

23 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :