Pour le 70e anniversaire de ce machin mondialiste et anti-catholique qu’est le Conseil œcuménique des Églises, le pape François s’est déplacé en personne à Genève où le conseil a son siège.

Troisième pontife à se rendre auprès de cette instance œcuménique protestante, après Paul VI (1969) et Jean-Paul II (1982), il a déclaré faire ce voyage pour « l’unité » :

« C’est un voyage qui est vers l’unité, avec des désirs d’unité ».

Le président de la confédération helvétique Alain Berset a accueilli le pape sur le tarmac de l’aéroport.

Le premier rendez-vous du pape argentin a eu lieu au siège du Centre œcuménique des Églises où il a présidé, bien entendu, à une prière œcuménique devant le comité central du Conseil œcuménique des Églises de Genève (World Council of Churches, Wcc), organisme dont ne fait pas partie l’Église catholique mais avec qui les autorités modernistes romaines dialoguent et collaborent depuis le concile Vatican II.

Le parterre de personnalités était composé de pasteurs et ‘pasteures’ luthériens, ‘évêques’ évangéliques, prêtres anglicans et métropolites orthodoxes. Le métropolite roumain Nifon di Tirgoviste a salué en premier François :

« Nous nous sommes réunis pour offrir à Dieu louanges et remerciements pour le ‘nuage de témoins’ qui, durant les 70 ans d’existence du Conseil, a travaillé pour l’unité des chrétiens et pour l’unité de l’humanité et du créé. »

« Cheminer, prier et travailler ensemble » est le thème de cette rencontre œcuménique. Thème repris par l’hôte du Vatican qui est, dans cette ambiance œcuménique, comme un poisson dans l’eau. Le chemin œcuménique est selon lui un « chemin de conversion » et de rejet de « la mondanité » qu’il considère être la source des divisions entre chrétiens : 

« Les divisions entre chrétiens sont souvent arrivées parce que, à la racine, dans la vie des communautés, s’est infiltrée une mentalité mondaine. »

Ce raccourcis historique mensonger permet de taire la véritable raison des divisions dans le monde chrétien : l’hérésie doctrinale qui prend sa source dans l’orgueil humain. Mais parler d’hérésie mettrait un terme à ce chemin œcuménique qui n’aspire pas à faire rentrer au seul bercail de salut, l’Église catholique, les chrétiens égarés dans les fausses églises protestantes et schismatiques. L’œcuménisme moderne et conciliaire ne parle que d’unité, « unité dans la diversité », où le relativisme est maître, la Vérité reléguée au rang de babiole. En fait, c’est Dieu lui-même, source de la Vérité catholique, la seule vraie, qui est rejeté, pour un ersatz divin, empli de contradictions, né de la conscience humaine, et au service de l’humanité.

Cet événement romano-genevois s’inscrit dans la continuité « du grand mouvement d’apostasie organisé, dans tous les pays, pour l’établissement d’une Église universelle qui n’aura ni dogmes, ni hiérarchie, ni règle pour l’esprit, ni frein pour les passions… » déjà pressenti en 1910 dans son encyclique Notre charge Apostolique par le saint pape Pie X qui condamnait fermement les promoteurs de cette ‘union dans la diversité’ :

« Plus étranges encore, effrayantes et attristantes à la fois, sont l’audace et la légèreté d’esprit d’hommes qui se disent catholiques, qui rêvent de refondre la société dans de pareilles conditions et d’établir sur terre, par-dessus l’Église catholique ” le règne de la justice et de l’amour “, avec des ouvriers venus de toute part, de toutes religions ou sans religion, avec ou sans croyances, pourvu qu’ils oublient ce qui les divise : leurs convictions religieuses et philosophiques, et qu’ils mettent en commun ce qui les unit : un généreux idéalisme et des forces morales prises ” où ils peuvent ” […] Que vont-ils produire ? Qu’est-ce qui va sortir de cette collaboration ? Une construction purement verbale et chimérique, où l’on verra miroiter pêle-mêle et dans une confusion séduisante les mots de liberté, de justice, de fraternité et d’amour, d’égalité et d’exaltation humaine, le tout basé sur une dignité humaine mal comprise. Ce sera une agitation tumultueuse, stérile pour le but proposé et qui profitera aux remueurs de masses moins utopistes. […] Le résultat de cette promiscuité en travail […] : une religion […] plus universelle que l’Église catholique, réunissant tous les hommes devenus enfin frères et camarades dans ” le règne de Dieu”.- ” On ne travaille pas pour l’Église, on travaille pour l’humanité “. »

Les différents discours sociétaux, humanistes, écologistes, œcuméniques prononcés aujourd’hui à Genève devant ce Conseil œcuméniques des Églises protestantes par le pape François sont un reflet parfait de cette « audace » et de cette « légèreté d’esprit d’hommes qui se disent catholiques » et qui œuvrent à la réalisation d’« une religion […] plus universelle que l’Église catholique », soi-disant pour le bien de l’humanité alors qu’ils l’entraînent à sa perte en l’écartant de la seule vraie voie de salut, la Tradition et la doctrine catholiques.

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 commentaires

  1. pamino says:

    «[…] c’est Dieu lui-même[ …] qui est rejeté, pour un erzat divin, […]. » Vouliez-vous peut-être dire : un Ersatz (all. ‘substitut’) divin ?

  2. Cadoudal says:

    à partir du moment où l ‘on se fiche complètement de la doctrine catholique, il est certain que l’ œcuménisme est réalisé;

    mais si on veille à ne gober aucune doctrine hétérodoxe, l’ œcuménisme est impossible: on est catholique , et on souhaite que tous les hommes le deviennent.

    quant à Dingoglio sa religion est faite: “je crois en Dieu; pas le Dieu catholique; il n’ y a pas de Dieu catholique”

    Trinité, Incarnation, Pentecôte , eucharistie: à la poubelle.

    la synagogue applaudit; le Grand Orient aussi .

    • pamino says:

      Catholique, œcuménisme, hétérodoxe, Pentecôte, Eucharistie : autant de mots grecs auxquels on peut ajouter Nicée et Constantinople/Istanbul ( /, parce que celui-ci n’est pas du turc mais seulement une corruption – in bocca turca ? – de εἰς τὴν πόλιν ‘zur Stadt’, devenu la forme populaire de celui-là ; Nicée est depuis longtemps englobée dans la grande ville). Autant d’arguments tendant a démolir la prétention du pape à l’œcuménisme, qui devrait commencer avec la réparation du Grand Schisme Occidental, causé non pas par les Orientaux mais par les Occidentaux avec leur Filioque, inséré en dépit du vœu solennel des deux côtés de laisser inchangés les textes agrées grec et latin du Credo comme établis et codifiés à Nicée.

      • pamino says:

        pardon, les textes agréés.

      • Miche says:

        Si le Pape fait l’oecuménisme c’est que personne ne l’empêche…..c’est facile de ”chialer” mais c’est autre chose que d’agir. Qu,en pensez-vous?

        • Soupape says:

          1 – Le pape n’a rien à faire … puisqu’il ne croit à rien …

          C’est pourquoi il s’active …

          Ca fait homme d’affaire … avec agenda chargé …
          chargé de négocier des Vérités … au nom de “ses” fidèles …

          avec des fables … “au nom” de gens dans l’erreur,

          dans la capitale … proche du vicaire savoyard … et de voltaire (ferney) …

          où se trouve le mur des réformateurs …
          [Monument “International” de la Réformation (sic)]
          érigé en 1909, après la fameuse “Entente”, …
          avec la statue d’un inévitable anglais, John Knox,
          du service de l’Intelligence,
          chargé depuis toujours de déstabiliser le continent.

          2 – Quant à ce qu’il faut FAIRE, … quelles sont vos propositions ?

    • Bourgin says:

      Il se passe en religion catholique ce qui se passe en France. En France, ce ne sont pas les migrants qui doivent s’intégrer, ce sont les Français qui doivent s’adapter aux aux us et coutumes des migrants. En catholicie, c’est pareil : c’est la religions catholique qui doit devenir omnicompatible et s’intégrer aux autres religions (islam compris). Comment voulez-vous que les catholiques se retrouvent là dedans et ne se demandent pas si pendant des siècles ils n’ont pas été “floués” !

  3. Soupape says:

    1 – Le cucuménisme … sert à masquer …
    le VIDE … de la foi du Pape,
    et celui de certains de ses cardinaux

    Car la foi du pape est, … au mieux … une philosophie …
    dont les conclusions peuvent se brader : j’achète, … je vends.

    C’est donc tout le contraire de la 1ère des Béatitude !

    2 – En effet “Beati pauperes spiritu” ne peut pas se traduire mot à mot,
    du moins en français, sinon on énonce des absurdités.

    Car un traducteur qui n’a pas
    l’expérience spirituelle personnelle de ce qu’il cherche à traduire,
    ne peut pas toujours faire apparaître du sens spirituel … ex nihilo,
    qui “sortirait” miraculeusement des seules règles de traduction.

    Il faut une périphrase pour dire :

    “Si vous voulez connaître Dieu,
    “laissez là vos philosophies et vos raisonnements humains,
    “et demandez à Dieu qu’Il vous explique le sens de Ses Paroles”.

    Car c’est en se mettant dans cette attitude d’attente,
    que Dieu peut se faire connaître.

    3 – Sinon, si vous ne permettez pas à Dieu “d’en placer une”,
    vous resterez dans votre ignorance,
    puisque vous vous considérez,
    même sans le remarquer, comme un Maître à penser,
    et que vous ne parvenez pas à convenir
    que vous n’êtes … qu’un des nombreux “pauperes spiritu” !

    4 – Voilà pourquoi, l’athée “convaincu”,
    de même que les croyants qui ont des idées “bien arrêtées”,
    même si elles sont exactes,
    ne peuvent jamais se rapprocher de Dieu,
    puisque Dieu ne peut rien leur apprendre !

    Cette attitude touche MEME des chrétiens pratiquants,
    qui ne sont nullement des mauvais bougres,
    mais qui, étant bardés de raisonnements, mêmes judicieux et fondés,
    ne peuvent accéder à la Vie Divine, et devenir Enfants de Dieu !

    Car on ne devient enfant … que si on PARLE à son Père :
    “Notre Père, etc … ”

    Voyez, au début de l’évangile de St Jean, Nicodème …
    qui n’y comprend rien,
    ainsi que les enfants que Jésus donne en exemple aux Apôtres …
    qui n’y comprennent rien

    5 – Il ne s’agit donc pas de favoriser la débilité d’esprit, ni la fausse humilité,
    mais la véritable humilité, celle qui permet de construire la personnalité,
    et consiste à constater qu’on ne sait rien, … ou pas grand chose,
    surtout dans le domaine des choses de Dieu !

    Voilà pourquoi je prêche souvent le retour à Dieu par le retour aux Ecritures,
    car le retour aux Ecritures mène naturellement à la prière de demande,
    puis à la prière de remerciement (action de grâce), puis à la Vie de Prière tout court.

  4. Gauthier says:

    L’unité véritable n’est pas dans le compromis, le relativisme et l’esprit du temps et du monde…
    Elle n’est pas dans l’œcuménisme!

    “L’Église est en danger imminent d’être submergée par une tempête de compromis et de capitulation devant la doctrine et la pratique hétérodoxes, et aucun chrétien orthodoxe sincère, laïc ou autre, ne peut irréprochablement rester inactif alors que son chemin vers le salut est emporté.
    Nous vous demandons de suivre la direction des Saints Pères et de vous détourner de cet oecuménisme dangereux et faux qui remplit nos âmes d’un sentiment d’importance et d’un engourdissement de l’âme et de la subjectivité du monde, malheureusement si répandus dans le catholicisme romain d’après-Vatican II. ”

    https://orthodoxologie.blogspot.com/2016/05/lunite-veritable-nest-pas-dans-le.html

  5. Maflor says:

    De votre côté, Francesca, vous vomissez votre dédain pour ce “ce machin mondialiste et anti-catholique qu’est le Conseil œcuménique des Églises,”
    D’un autre côté, à Genève, où se trouvent aussi beaucoup de catholiques, le Pape est salué avec grande ferveur et honneur.
    https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/geneve-accueille-pape-francois-joie-ferveur/story/16926202
    Alors, pour qui Jésus est-il venu sur terre?

    • Frithjof says:

      Il me semble que Jésus est venu sur Terre pour apporter un message, et exhorter l’humanité à suivre son exemple.
      Que prouve donc votre message? Que 37000 personnes viennent acclamer le pontife, si dans ces 37000, il y a majorité de francs-maçons, de divorcés, de protestants, et de catholiques libéraux qui ne vivent plus en catholique, quel intérêt sinon précisément de marquer que le pape est acclamé par ceux qui trahissent la doctrine.

      Je suis étonné de vous voir encore utiliser le terme “catholique” comme si cela était une évidence… Aujourd’hui le terme est galvaudé, un nombre conséquent de gens se disent catholiques mais vivent en protestants. Ils sont ignorants de la doctrine catholique, et peuvent en arriver alors à aduler cet anti-pape. ça n’en rend pas pour autant la remarque de l’auteur justifiée.
      Un catholique qui ne “vomirait pas son dédain” pour ce machin mondialiste et oecuménique n’est pas un catholique. Relisez Mgr Lefebvre, “Ils l’ont découronné”.

    • Cadoudal says:

      à Maflor

      “Alors, pour qui Jésus est-il venu sur terre?”

      pour affirmer la Trinité et sauver le monde par la vérité révélée dans l’ Évangile.

      celui que vous appelez “pape” est un intrus qui proclame urbi et orbi

      “je crois en Dieu ; pas dans le Dieu catholique; il n’y a pas de Dieu catholique”

      l
      il faut être fou pour suivre cet imposteur si mal déguisé en brebis.

  6. Aube de la Force says:

    Pour l’Eglise, réception à Genève en grandes pompes………. funèbres.

    A Genève, Bergoglio a enterré une fois pour toutes, selon lui, l’Eglise catholique. La Sainte Eglise peut maintenant s’adonner à temps plein à la Reconquête.
    “Aujourd’hui, Seigneur, on ne veut pas voir clair. Oh ! le plus incurable des maux! Ici, mon Dieu, doit se montrer votre pouvoir, ici votre miséricorde.” (Sainte Thérèse d’Avila).

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

2350 récoltés 32.650 € manquants

2350 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 32.650 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !