Didier Maïsto, patron de Sud Radio, connu pour une franchise devenue rare dans le milieu des médias, rappelle que le fait que les Français se posent des questions sur l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris n’est pas du complotisme. Une réflexion de simple bon sens mais qui va à l’encontre de ce que les envoyés de Macron sur les plateaux de télévision tentent d’imposer comme consigne.

+++++++

Pour Notre-Dame de Paris et pour sainte Jeanne d’Arc,

tous à Paris le dimanche 12 mai !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

5 commentaires

  1. madame trucmuche says:

    Vivant en Occitanie , je suis Sud Radio ….En général, le ton y est plus libre
    malgré quelques ” langues de bois” semblables aux mérdias dominants
    Un Merci à monsieur Maisto

  2. Isabelle P says:

    On se pose des questions, certes, et depuis un bon moment, mais on a aussi pas mal de réponses déjà.

  3. Bien Isabele P comme d ab ,,,les questions ,(je parle pour les humains ,pas les zumins ,les mougeons )on ne s en pose pas sur le professionalisme comme pour les tours jumelles La seule question est ,,a qui ca profite ?deja a tipede a son avis .Les musulmans ayant eu le meme message a Jerusalem ,,il reste qui ??L esprit maussade qui veut nous voir en guerre avec les musulmans ,,Et se pensant chez eux aujourdui ils se sentent en droit d attaquer les eglises ,,c est dans leur talmud .Isabele si tu es sur vk on pourra pte s y retrouver ,,mais la aussi le crouf y fait sa loi ,,

    • Isabelle P says:

      Bonjour Marco, pas encore de vk…
      Je vois que tu as trouvé les mêmes réponses que moi, c’est qu’il nous reste des bons orateurs.
      Si “on n’est plus chez nous”, alors on est chez qui ?… Va falloir déménager maintenant.
      Le toit de la maison de la mère de Dieu s’est effondré, elle non plus ne supportait plus d’avoir ça au-dessus de la tête. Maintenant la maison est ouverte sur le Ciel, c’est l’heure de se réveiller.
      A bientôt ou à “c’est pas trop tôt !”. 🙂

      • alexderome says:

        Le soucis dans ce pays est que l’on ne peut plus poser de questions ou émettre un doute, la police de la pensée veille pour nous remettre sur le bon “chemin”. S’interroger, c’est déjà résister.