dator madrid

La situation financière du principal établissement d’avortement en Espagne est déclinante au point que les propriétaires de Partner Line SA, société gérant l’avortoir Dator de Madrid, a décidé la faillite volontaire.

La dette à court terme approche près de trois millions et demi d’euros. Un tribunal de Madrid a nommé un administrateur chargé de décider du sort de cet avortoir.

Au 31 décembre 2014, date du dernier rapport publié dans le Bulletin officiel du Registre du Commerce, les comptes de la société mère de Dator, qui emploie une cinquantaine de travailleurs, étaient un casse-tête pour leurs propriétaires: faillite technique avec une valeur nette négative de 2.177.597 euros. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :