L’ombre de Civitas plane encore avec efficacité sur le spectacle blasphématoire de Romeo Castellucci Sur le concept du visage du fils de Dieu. En 2011, Civitas s’opposait frontalement à cette provocation en manifestant à chaque séance de représentation de cette pièce de théâtre scatologique et sacrilège. A l’intérieur comme à l’extérieur des théâtres qui accueillaient ce spectacle, l’incessante mobilisation catholique avait surpris.

Et voilà que plusieurs années après, ce même spectacle était à nouveau programmé au Mans. La mobilisation catholique allait-elle reprendre.

Le préfet de la Sarthe a préféré ne pas prendre le risque de voir resurgir les militants de Civitas. Suite à un avis défavorable de la Direction départementale de la cohésion sociale, le préfet de la Sarthe a donc fait retirer une séquence de 12 minutes au cours de laquelle Romeo Castellucci fait monter sur scène des enfants pour caillasser le visage du Christ à coups de grenades factices.

 

Ce n’est pas le seul aspect blasphématoire de ce spectacle mais c’est déjà un pas important.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. LANKOU RU says:

    Pourquoi ce spectacle n’est-il pas supprimé .? Dieudo en a fait beaucoup moins pour se voir interdit de représentation ! 2 poids 2 mesures …

  2. MA Guillermont says:

    Quelle douleur et quelle perversité d”utiliser les enfants à une fin pareille !
    Un grand merci à ce Préfet écrivain talentueux .
    Bravo à tous ces fidèles défenseurs du Christ et à Civitas .

  3. Théophane says:

    quelques fidèles y étaient venus pour protester contre cette nouvelle offense et offrir des prières en réparation

  4. Théophane says:

    heureusement pour réagir à cette nouvelle offense, des jeunes de l’Action Française, FN et Amis du Sacré Coeur étaient venus pour protester et réparer/
    l’article du Maine libre: http://www.lemainelibre.fr/actualite/le-mans-au-theatre-une-scene-a-du-etre-coupee-apres-une-decision-du-prefet-10-04-2018-217041

    et à Brest d’autres jeunes avaient également agi: https://etudiantscathos-brest.fr/2018/04/07/reportage-les-etudiants-catholiques-manifestent-paisiblement-a-brest-contre-les-representations-blasphematoires/

  5. Sancenay says:

    Il faut maintenant en faire autant pour interdire l’assassinat de Vincent Lambert car , au moins comme toute autre, sa vie est sacrée.Je l’ai proposé au Comité de soutien que je soutien depuis toujours. J’espère qu’ils feront ce que doit.

  6. DUFIT THIERRY says:

    Comme quoi lorsque les catholiques n’ont pas peur d’agir et de protester publiquement pour défendre la Foi ils obtiennent des résultats.
    Honte à ces abominables évêques de France qui laissent Notre Seigneur se faire insulter sans aucune réaction de leur part.
    Bravo et merci à Civitas et à ceux qui ont publiquement agi et prié contre ce spectacle abject.
    Que Dieu bénisse Civitas.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

15 % 29.840 € manquants

5160 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 29.840 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !