Mercredi, les Etats-Unis ont enregistré le premier cas confirmé de variant dit «omicron» B.1.1.529 de COVID-19.  Le patient est un Californien entièrement vacciné rentrant chez lui depuis l’Afrique du Sud.

Un communiqué de presse des Centers for Disease Control & Prevention (CDC) des États-Unis indique que la personne a présenté des «symptômes légers qui s’améliorent» et que l’infection serait contenue, le patient s’étant mis en quarantaine et tous les contacts étroits ayant été testés négatifs. .

Le communiqué de presse affirme que l’émergence de la variante « met davantage l’accent sur l’importance de la vaccination » pour toute personne âgée de cinq ans et plus et des rappels pour toute personne âgée de 18 ans et plus, mais le « spécialiste » COVID de la Maison Blanche, le Dr Anthony Fauci, a reconnu que l’individu était « entièrement vacciné, ”.

La variante omicron a été détectée dans plusieurs pays, dont le Botswana, l’Afrique du Sud, Hong Kong et Israël, déclenchant diverses interdictions de voyager, fermetures de frontières et nouvelles mesures de confinement. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que le variant Omicron peut se propager plus rapidement que d’autres variantes, mais certains experts estiment qu’une peur accrue n’est absolument pas justifiée.

« Le virus se comporte exactement comme les virus se comportent », explique le Dr Paul Elias Alexander, ancien conseiller COVID de l’administration Trump et professeur adjoint à l’Université McMaster en médecine factuelle et méthodes de recherche. « Ils sont mutables et mutent et, via le cliquet de Muller, nous nous attendons à ce qu’il s’agisse de mutations de plus en plus légères et non plus mortelles étant donné que l’agent pathogène cherche à infecter l’hôte et à ne pas arriver à une impasse évolutive. »

Le gouvernement fédéral considère que plus de 197 millions d’Américains (59 % de la population) sont « entièrement vaccinés » contre le COVID-19, bien que la métrique soit mouvante compte tenu de la nature temporaire des « vaccins » et de la possibilité de changer la définition de « entièrement vaccinés » pour inclure les rappels.

Les quatre premiers cas de variant Omicron de COVID-19 identifiés au Botswana concernaient également des individus entièrement « vaccinés ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :