Croatie – Au cours d’un entretien à la presse diffusé par la chaîne d’information croate N1 Hrvatska et relayé par Total-Croatia-News, le président croate Zoran Milanović (social-démocrate) a évoqué la question du chantage à la vaccination anti-Covid.

« Je m’en moque. Nous sommes suffisamment vaccinés », a-t-il répondu à une journaliste qui le questionnait sur le taux de vaccination en Croatie de 50%, beaucoup plus faible que la moyenne européenne. « Nous n’irons pas au-delà de 50%. Qu’ils nous clôturent avec du fil de fer. Ils ne le feront pas.[…] Nous devons savoir quel est le but de cette frénésie. […] Ce qui compte maintenant, c’est l’ajustement et la reprise d’une vie normale. »

« Je commence mes journées avec CNN et ces quelques chaînes. Et je me demande si je suis normal ou s’ils sont fous ? Ils répandent la panique. Ils le font depuis le début. [Et] ils ne sont pas les seuls. […] il n’y a tout simplement pas de sécurité absolue. Il n’y a pas de vie sans risque, sans la possibilité de tomber malade. Les gens tombent malade à cause de milliers d’autres choses plus graves. Et pendant ce temps, ça fait un an et demi qu’on parle du Covid. »

Et le président Milanović de conclure : « Si quelqu’un ne veut pas se faire vacciner, il ne constitue pas une menace pour moi. Cela doit être compris et nous devons recommencer à vivre normalement car nous ne pourrons pas éradiquer ce virus ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :