Ignace - Vers une troisième dose
Ignace – Vers une troisième dose

Le professeur Eric Caumes va-t-il être « annulé » (cancelled) par le système médiatique ? Il déplore en effet la faible efficacité des vaccins contre le coronavirus et s’oppose au pass sanitaire. Des propos qui auraient pu le faire classer parmi les « complotistes » il y a quelques semaines encore.

Le 5 janvier dernier il a en effet déclaré « On est déçu car en principe on ne vaccine pas pour six mois mais pour dix ans. Et on est déçu par son efficacité. Le virus circule intensément malgré la vaccination d’une grande partie de la population ».

L’infectiologue chef du service des maladies infectieuses et tropicales à la Pitié-Salpêtrière, l’hôpital des maladies infectieuses qui draine le sud de Paris (au nord, c’est Lariboisière) assène sur Bourdin Direct, BFM TV, citadelle des tenants de la vaccination forcée « déguisée » pour toutes et tous, même les enfants au berceau : « C’est un peu provocateur mais je pense qu’on ne peut pas nier que l’infection naturelle est aussi, voire plus, efficace qu’une vaccination. On acquiert l’immunité collective par le vaccin et par l’infection naturelle, les deux ».

Le nombre de cas de Covid liés au variant Omicron, principalement bénins – 206.000 cas en moyenne sur sept jours en ne comptant que ceux qui se testent, a en effet cardinalement rebattu les cartes pour le médecin : « l y a probablement 500.000 infections par jour ». Donc « à ce rythme-là », on obtiendra plus rapidement l’immunité par l’infection que par la vaccination ».

Le pass vaccinal, une régression sanitaire

Surtout, il cloue des clous sur le cercueil du pass sanitaire : « On se rend compte que le vaccin est de moins en moins efficace – à la fois pour empêcher la circulation du virus et en termes de durée – et en même temps on va imposer le pass vaccinal ? Il y a un paradoxe. Obliger les gens à se vacciner pour aller au restaurant ou au bistrot alors qu’ils auront été infectés dans le mois ou les deux mois qui ont précédé parce que là, la circulation du virus est tellement intense que de toute façon ils vont être infectés… Je ne pense pas que le pass vaccinal soit la bonne solution. J’ai même dit que c’était une régression sanitaire » 

Cela valait bien la peine « d’emmerder les non-vaccinés« . A moins que la finalité du « pass vaccinal » soit très éloignée de la volonté de mettre fin à l’épidémie, et qu’il s’agit, en réalité, de fliquer encore plus les 78% des français vaccinés (90% des majeurs) ? Hollande, c’était le mariage pour tous, Macron, c’est « l’emmerdement » pour tous.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :