Le Professeur Jean-Bernard Fourtillan,  qui a notamment accusé l’Institut-Pasteur d’avoir créé le Covid, a été une nouvelle fois interpellé. Il a été arrêté par la police ce jeudi 15 avril à Chaudes-Aigues (Cantal) puis incarcéré à la maison d’arrêt d’Aurillac.

L’information a été dévoilée sur les réseaux sociaux, où le Professeur Jean-Bernard Fourtillan bénéficie d’un large soutien à la suite de son intervention dans le documentaire Hold-up où il dénonçait le caractère artificiel du Covid-19.

L’arrestation a été arrêté alors qu’il se trouvait avec son épouse dans un hôtel de la commune thermale. Incarcéré à la maison d’arrêt d’Aurillac, il devrait être transféré aujourd’hui vers la capitale, pour y rencontrer le magistrat instructeur en charge de son dossier ce samedi 17 avril.

Selon France Inter, il serait reproché au Professeur Fourtillan de ne pas avoir respecté le contrôle judiciaire qui lui avait été imposé après une première arrestation en décembre, suivie d’un placement dans un hôpital psychiatrique selon des méthodes dignes de l’Union soviétique.

La tyrannie sanitaire s’acharne contre ce professeur honoraire de la faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers, comme elle le fait de diverses façons contre toutes les personnalités scientifiques qui dénoncent la manipulation Covid-19.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

32 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :