le-puits-et-les-bas-fonds

Gilbert Keith Chesterton (1874-1936), écrivain, journaliste, apologète et polémiste prolifique, n’a jamais pu s’empêcher de croiser la plume – avec toujours une dose d’humour anglais – sur les thèmes les plus variés : littérature, religion, philosophie, politique,…

Ce livre, inédit en langue française, est un recueil d’essais qui aborde chacun de ces sujets de façon disparate. Il est paru pour la première fois en 1935 sous le titre The Well and the Shallows que l’on traduit par Le Puits et les Bas-fonds. Pour Chesterton le puits, c’est l’Eglise catholique, source religieuse inépuisable, tandis que les bas-fonds sont la religion issue de la Réforme anglicane, qu’elle soit de l’anglicanisme officiel, du puritanisme calviniste ou du protestantisme moderniste.

Mais ce livre contient bien d’autres choses, entre commentaires sur les astuces et jeux de mots littéraires, la question de la contraception dans la morale anglicane, l’assassinat du chancelier autrichien Dollfuss, l’avenir du communisme, des considérations sur le banditisme économique et… la dénonciation de “‘obsolescence programmée “. La clairvoyance de Chesterton au cours des années 1930 apparaît tout simplement prophétique.

Un véritable régal de pensée chestertonienne !

Le Puits et les Bas-fonds, Gilbert Keith Chesterton (traduction, présentation et notes par Patrick Gofman et Wojciech Golonka), éditions Desclée de Brouwer, 368 pages, 22 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :