Une centaine de prétendus « réfugiés » sont invités à venir suivre leurs études (sic) à la Sorbonne, à Paris. Alors que de plus en plus d’étudiants ont du mal à trouver une place à l’Université en raison des frais d’inscription et de logement, ou parce qu’on leur reproche une virgule de trop dans l’établissement de leur dossier, les frais d’inscription pour ces étrangers seront offerts généreusement par La Sorbonne (c’est-à-dire par les autres étudiants) et le Qatar couvrira le reste des frais en offrant une enveloppe de près de 2 millions d’euros sur trois ans.

« Grâce à l’aide du Qatar, nous allons pouvoir leur offrir des chambres en particulier” , explique Philippe Boutry, président de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Le Qatar comme l’Arabie saoudite finance et soutient le terrorisme islamique en Syrie, en Irak et partout ailleurs afin de promouvoir l’expansion du sunnisme dans le monde et de conquérir à l’Islam les terres qui ne le sont pas. Inutile de se demander pourquoi le Qatar préfère financer des études à des immigrés musulmans en France plutôt que sur son propre territoire. Et ainsi les princes arabes peuvent continuer d’acheter la France et de la convertir.

100 privilégiés qui bénéficieront de cours adaptés à leur situation, 100 places convoitées que les étudiants français n’auront pas.

Maintenant que les autorités “françaises” ont compris que leur labourage de cerveaux en faveur de l’immigration musulmane n’est pas très populaire, l’arrivée de milliers d’immigrants traversant nos frontières va se faire la plus discrète possible. Mais elle va se poursuivre avec application, n’en doutons pas. Sinon, le robinet n’aurait pas été ouvert à gros débit de l’autre côté de la Méditerranée …

.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :