On peut se demander quel est le titre de gloire du rappeur Vegedream pour être invité à accompagner le président de la République lors de sa visite officielle en Côte d’Ivoire du 20 au 22 décembre 2019. A part d’être un immigré africain, originaire par son père de Gagnoa, ville du centre de ce pays africain, et l’interprète de Ramenez la coupe à la maison, devenu l’hymne des Bleus, bidule criard qui se dit chanson et dont le clip-vidéo témoigne surtout du Grand Remplacement dans les banlieues et dans le foot.

Sachtela Evrard Djedje, de son vrai nom, a été convié car son parcours témoigne selon l’Élysée de « la force des liens culturels entre la France et la Côte d’Ivoire ».

Son parcours témoigne surtout d’une certaine haine de la France et d’une vision pour le moins violente de ses rapports avec les femmes. Mais pour l’instant la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa reste coite. Il est des combats pour le respect des femmes que cette féministe du système préfère ne pas engager.

Petit florilège de la poésie de ce rappeur ivoirien qui ne se gène pas pour faire l’apologie du viol :

“j’vais niquer des mères. je vais tout casser”,

“Tu fais la belle sur Insta et Snap. La rue va te rattraper. Des mecs t’ont fait un guet-apens. Ils t’ont soulevé. T’assumeras les conséquences maintenant”,

« Sale pute va niquer ta race ».

Et c’est ce type-là qui va représenter la culture française en Côte d’Ivoire. A part ça, si ce choix est scandaleux pour l’image extérieure de la France, il s’accorde bien au mauvais goût d’Emmanuel et de sa Brigitte, c’est pas la première fois qu’ils nous servent ce genre de zozos-là. Quant à représenter les liens culturels entre la Côte d’Ivoire et la France, c’est pas certains que les Ivoiriens apprécieront la haute poésie du  bonhomme… mais ils constateront par eux-mêmes quel est le niveau zéro de la culture et de la politique de Macron. 

Francesca de Villasmundo

   

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 commentaires

  1. l’apologie du viol ? dans l’avion il aura le choix ( comme à l’élysée^^ ) entre le poudré ou sa momie .Ils changeront la moquette de l’avion après les réjouissances !
    ^^ ou comme à St Martin

    • J’y ai pensé…. car il n’y a aucune autre raison d’embarquer cette crapule.

  2. Suite ; réveillon de Noël à la base de Port Bouet ^* (Abidjan) Une bonne occasion de se débarrasser du psychopathe dictateur !
    ¨¨ C”est là que l’armée Française avait été attaquée . Elle a répondu : plusieurs morts coté ivoirien ! Et n’oublions pas Bouaké

  3. Lankourou ,i make a dream comme tu dis pour abidjan , ,Dieu nous eprouve mais sans suspense ,on sait quel est le futur des ordures ,la gehenne ,poudres ,momies ,satanistes ,toutes ces immondes pourritures iront au depotoir ,a l incinerateur du Vrai Dieu .

  4. Cadoudal says:

    ce mignon bruyant de Macron doit être citoyen de Sodome;

  5. Un “rebelle” subventionné, un peu comme les syndicats, donc.

    Ce qui a le mérite de montrer de quel côté est le gouvernement républicain. Pas de celui de la France.

  6. “Dont les paroles ont servi de chant pour les cgtistes de la èratépé”.

    Je n’avais pas lu ça.

    Rebelles bobos de tous les pays, unissez-vous!

  7. “Suce ma bite” ne cesse de proclamer ce suppôt de Satan de rappeur !

    Rien d’étonnant à ce que Macron soit tout émoustillé et l’emmène avec lui.
    Pardon si cela choque certains mais, à un moment, il faut ouvrir les yeux sur ceux qui “dirigent” la France et dénoncer !

    Prions pour ces franc-maçons qui ont pris le pouvoir. Leur temps est compté !

    • Pour l’instant AUCUN merdia ne relate l’arrivée de “AIR FORCE 2 ” à Abidjan ? Serait ce une bonne nouvelle . Dans le désert survolé beaucoup de missiles sol-air . Alors ….

  8. Daniel PIGNARD says:

    Mais pourquoi ça me rappelle le film avec Belmondo et Jean Gabin “Un singe en hiver” ? Y’a aucun rapport !

    • Aucun rapport protégé par le préservatif le plus solide du marché, à savoir la culpabilisation.

      Surtout qu'”Un Singe en Hiver” est à l’origine un – très bon – roman du talentueux et politiquement très incorrect Antoine Blondin.