Dimanche, les Italiens se rendent aux urnes. Et cette campagne électorale contient une inconnue intéressante à suivre : le résultat des différents mouvements nationalistes qui y présentent des candidats.

Car au-delà de la Ligue du Nord et du Mouvement Flamme Tricolore qui ont pour ambition de former une nouvelle coalition gouvernementale avec le parti de Silvio Berlusconi, Casapound et Forza Nuova ont connu ces dernières semaines un énorme regain d’intérêt.

Le réveil du nationalisme italien est bien sûr lié à l’invasion migratoire qui frappe ce pays de plein fouet.

Reste que ces mouvements avancent en ordre dispersé, chacun présentant ses propres listes. Mais chacun parvenant aussi à mobiliser des troupes sur le terrain…

Simone Di Stefano, figure de proue de Casapound

Meeting de Casapound à Milan

Roberto Fiore, secrétaire général de Forza Nuova

Manifestation de Forza Nuova

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup