Le Royaume-Uni rappelle ses deux navires britanniques engagés dans l’opération Frontex en Méditerranée et aligne ses embarcations de la Marine Militaire et les avions de la RAF dans la Manche.

L’objectif du gouvernement londonien est celui d’endiguer les flux de migrants illégaux qui veulent envahir la Grande-Bretagne. La décision a été prise par le ministre de l’Intérieur, Sajid Javid, après la prise de conscience de ce qui a été définie une vraie « urgence » : les migrants africains qui en effet quittent la France pour rejoindre l’Angleterre via la mer sont nombreux. Le mécontentement de l’opinion publique a explosé ces derniers jours et a contraint le ministre a rentré hâtivement d’Afrique du Sud où il passait ses vacances de Noël.

Il y a quelques heures, à Manchester, deux hommes ont été arrêtés avec l’accusation d’avoir organisé un trafic d’immigrés clandestins vers la Grande-Bretagne. Les chiffres de migrants illégaux débarquant au Royaume-Uni ne sont pas vraiment supérieurs à ceux que connaissent l’Italie ou les autres pays d’Europe. Mais ils sont suffisamment élevés pour pousser le gouvernement à déployer la RAF et la Royal Navy sous la pression de l’exaspération populaire.

Enfin, les peuples européens se rebellent contre la politique immigrationniste qu’on leur a vendu pendant des décennies ! Et obligent les politiciens laxistes de nature à revoir leur politique…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :