Le Dailymail annonce que Boris Johnson pourra envoyer l’armée pour défoncer la porte et piquer de force les 5 millions de citoyens anglais refusant d’être des cobayes à la solde de la finance internationale incarnée par l’ARN messager.

Le gouvernement a annoncé cette nouvelle mesure en recourant au chantage habituel : c’est l’injection forcée à domicile ou alors des mesures de confinement drastique. Le Premier Ministre a annoncé que cette situation est de la faute des 10% de non-vaccinés qui saturent les hôpitaux et contaminent les protégés.

L’effet recherché est de monter les citoyens les uns contre les autres afin de créer les conditions d’une guerre civile permettant d’appliquer le hobby de la franc maçonnerie « l’ordre par le chaos ». C’est pour cela que le choix des noms de variants – s’il s’avère que le virus existe vraiment – se réfère à leur mythologie débile.

Ces mesures arrivent au même moment que celles annoncées par le reste de la secte atlantiste, à savoir le passeport vaccinal, la déportation des non-vaccinés, le port du masque pour apprendre à la fermer et le confinement pour rester à la niche. La bonne nouvelle c’est que les « vaccins » qui devaient absolument être conservés à -90 degrés sont désormais utilisables partout, peu importe les conditions.

Les exécutants de l’État profond et les médias ont en ce moment une tâche plutôt complexe : il doivent convaincre les non-vaccinés que le vaccin fonctionne très bien et ils doivent aussi convaincre les doublement vaccinés qu’il ne fonctionne pas afin qu’ils aillent se faire booster.

Nous allons très bientôt voir des résistants se faire trainer dans la rue par des fonctionnaires surpayés qui interviendront sur dénonciation anonyme. Certains seront injectés de force tandis que d’autres seront déplacés dans des camps de quarantaine comme c’est déjà le cas en Australie.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :