Royaume-Uni – Jeremy Hunt, Secrétaire britannique aux Affaires étrangères et au Commonwealth et candidat au poste de Premier ministre, a assisté lundi à la présentation d’un rapport officiel sur les persécutions antichrétiennes et y a affirmé que le Royaume-Uni n’a toujours pas pris la mesure de la tragédie.

Très suivi en ce moment par les médias en tant que principal rival de Boris Johnson dans la course à la succession de Theresa May au 10. Downing Street, le conservateur Jeremy Hunt a consacré quelques heures à la présentation du rapport officiel sur les persécutions antichrétiennes coordonnée par Philip Mounstephen, évêque anglican de Truro (Cornouailles).

En tant que chef de la diplomatie britannique, Jeremy Hunt a réagi aux conclusions préoccupantes de cette étude documentée.
“Est-ce à cause d’une approche politiquement correcte mal ajustée, ou à cause d’une répugnance instinctive à parler des questions religieuses, mais le gouvernement n’a toujours pas pris le problème à bras le corps”, a déclaré Jeremy Hunt.

Selon ce rapport, il importe désormais de nommer ces discriminations avec clarté et de ne plus se contenter de déplorer de trop vagues atteintes aux droits de l’homme ou aux libertés fondamentales : les persécutions anti-chrétiennes revêtent une dimension particulière qui justifie l’utilisation d’une dénomination spécifique : en l’occurrence, celle de christianophobie (« christianophobia »).

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

2 commentaires

  1. Soupape says:

    Je ne sais pas si je dois accorder ma confiance
    à un diplomate anglais,
    même s’il semble défendre
    la liberté de communication des chrétiens …
    et le Droit des chrétiens de répandre la Parole de Dieu …

    Pour pouvoir juger, il me faudrait être Anglais, et vivre en Angleterre.

    Par ailleurs la France vient de relâcher la Bête,
    c’est à die Barabbas, c’est à dire la Mort.

    Dans ces conditions,
    si Dieu s’est lassé des hommes, et les a abandonné à leur Péché,
    il ne devrait pas tarder à revenir dans la Gloire,
    pour juger les vivants et les morts …

    AUJOURD’HUI, comme hier, est un JOUR de HONTE,
    pour la FRANCE, et pour tous les autres Pays,
    spécialement pour les Pays christianisés..

  2. Daniel PIGNARD says:

    « Et maintenant, qu’ai-je à faire, dit l’Éternel, Quand mon peuple a été gratuitement enlevé? Ses tyrans poussent des cris, dit l’Éternel, Et toute la durée du jour mon nom est outragé.
    C’est pourquoi mon peuple connaîtra mon nom; C’est pourquoi il saura, en ce jour, Que c’est moi qui parle: me voici! » (Es 52 :5-6)

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.