Jean-Christophe Buisson est directeur adjoint du Figaro Magazine. Sur la chaîne Histoire, il présente “Historiquement show”. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à des éléments de l’histoire du XXe siècle.  Cette fois, il brosse le portrait des mondes communistes entre 1919 et 1989.

Le 9 novembre 1989 s’écroulait le mur de Berlin. A l’approche de cet anniversaire, ce livre montre ce que furent les régimes communistes de par le monde. Factuellement, sans jugement : décrire les choses et les événements suffit à comprendre ce qu’ils signifient. Présenté de façon chronologique et pédagogique, cet album richement illustré tente un travail le plus exhaustif possible, rappelant aussi bien les immenses espoirs suscités par le communisme auprès de certains, que les horreurs qu’il a engendrées et charriées. Partant de la naissance de l’Internationale communiste (Komintern) en mars 2019, l’auteur a découpé en sept parties cette histoire totale, globale et universelle des mondes communistes. Elles correspondent à sept décennies qui ont vu naître, s’affirmer, s’amplifier, triompher, se scinder, se déliter puis péricliter un mouvement qui, pour n’avoir duré que le temps de la vie d’un homme, n’en a pas moins modifié durablement la marche du XXe siècle.

Ce livre raconte également l’histoire de l’anticommunisme. Hergé, les généraux russes blancs, Tchang Kaï-Chek, Franco, Kravchenko, Raymond Aron, Aldous Huxley, la revue Preuves, Radio Free Europe, Soljenitsyne, Simon Leys, Lech Walesa, les Contras du Nicaragua et les moudjahidins afghans y trouvent donc aussi leur place.

Un livre très utile pour la génération née après 1989 qui peine à mesurer ce que fut le totalitarisme communiste de par le monde.

Le siècle rouge, Jean-Christophe Buisson, éditions Perrin, 464 pages, 27 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :