Quand on accuse les autres de diffuser de fausses nouvelles, la première des déontologies est d’éviter de le faire soi-même… C’est ce qu’aurait dû penser Alexis Orsini, le spécialiste autoproclamé des fausses nouvelles du quotidien gratuit 20 Minutes. Dans un article du 23 juillet, il déclare que le fait de révéler que le vrai prénom de Benalla ne soit pas Alexandre est « une intox particulièrement populaire sur les sites d’extrême droite (qui) affirme qu’Alexandre Benalla s’appelle en réalité Lahcene Benahlia… »

Au fil de l’article, il montre toute sa duplicité et celles des prétendus traqueurs de fausses nouvelles :

« Depuis quelques jours, une rumeur présente le patronyme d’Alexandre Benalla comme la fausse identité de celui qui se nommerait en réalité Lahcene Benahlia. L’intox, née sur un site d’extrême droite, prend de l’ampleur depuis qu’elle se mêle à une théorie complotiste qui le présente comme un agent secret marocain. Une source proche de l’Elysée confirme à 20 Minutes qu’Alexandre Benalla n’a pas d’autre identité… et s’appelle bien Alexandre Benalla (…) La rumeur, lancée le 21 juillet, ne cesse de prendre de l’ampleur depuis, au point que nombre d’internautes ou de blogs se réfèrent uniquement désormais à Alexandre Benalla sous ce nom. Certains élus accréditent aussi cette affirmation virale, à l’instar de Christian Lechevalier, conseiller régional du Rassemblement national (RN) en Bretagne, qui tweetait le 21 juillet au soir : « La meilleure : Il n’y a PAS “d’Alexandre Benalla” !! Il s’agit de Lahcene BENHALIA !!…. On voit trop bien pourquoi, des Macron à la Presse (dont c’est la spécialité) ce MENSONGE supplémentaire s’est ajouté aux autres !…. #AlexandreBenalla » Or, aucune source fiable ne vient étayer cette rumeur particulièrement populaire chez les sympathisants d’extrême droite. Contactée, une source proche de l’Elysée confirme à 20 Minutes : « [Alexandre Benalla] s’appelle vraiment Alexandre Benalla et n’a pas d’autre identité. »

Le « détecteur de fausses nouvelles » demande au gouvernement la vraie identité du giton du Président !!! Cela rappelle Edouard Herriot qui niait l’Holodomor car le gouvernement stalinien lui avait assuré l’inexistence d’une famine en Ukraine… Rappelons aussi qu’en 1944, les rapports officiels de la Croix-Rouge (qui était interdite de visite aussi bien dans les goulags soviétiques que dans les camps américains) déclaraient qu’il ne se passait rien d’anormal dans les camps nazis. De plus, un petit coup de patte gratuit à un élu de la République, histoire de faire entrer dans le crâne l’équation « extrême droite = fake news », ce qu’on lui avait déjà reprochée en son temps, quand elle avait révélé la fille cachée de Mitterrand ou le passé de collabo de Georges Marchais.

Pour étayer son « argumentation », Orisini se réfère à l’un des sites les plus douteux qui soient : « Comme le rappelle, dans une série de tweets, le site Conspiracy Watch, « service de presse […] entièrement consacré à l’information sur le phénomène conspirationniste », « Algérie patriotique » est habitué à relayer des théories complotistes sans aucun fondement. » Rappelons que ce site est dirigé par le fameux Rudy Reichstadt, l’un des plus acharné fic de la pensée qui soit, et dont les preuves de l’absence totale de déontologie a été exposée plus d’une fois et qui est souvent repris par des sites d’extrême-gauche.

Orsini sait parfaitement qu’Alexandre n’est en aucun cas le prénom de Benalla. Et pour cause, il aurait perdu sa nationalité marocaine selon la loi en vigueur au moment de sa naissance qui préconisait dans son article 21 que le prénom « doit présenter un caractère marocain et ne doit être ni un nom de famille, ni un nom composé de plus de deux prénoms, ni un nom de ville, de village ou de tribu, comme il ne doit pas être de nature à porter atteinte aux bonnes mœurs ou à l’ordre public » et qui a été abrogée de facto par la circulaire du ministère de l’intérieur N°D-3220, publiée le 9 avril 2010 et confirmée par la Haute Commission à l’état-civil le 17 mars 2014. Comme le précise sa fiche sur Wikipedia, le vrai prénom de Benalla est Marouane, changé en Alexandre en 1995, selon les révélations faites sur BFMTV

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Sebastien Wolf says:

    Une information croustillante s’est glissé dans ce billet:

    “Rappelons aussi qu’en 1944, les rapports officiels de la Croix-Rouge (qui était interdite de visite aussi bien dans les goulags soviétiques que dans les camps américains) déclaraient qu’il ne se passait rien d’anormal dans les camps nazis”

    Je ne savais pas ca. Merci

  2. Était-elle interdite de visite dans les camps nazis aussi ? Et de quel genre de camps américains de 1944 s’agit-il ?

    • Sanguedolce says:

      Peut-être les camps où étaient internés les Japonais vivant sur le territoire américain, à moins que ce ne soit les réserves pour les Peaux Rouges.

  3. Daniel Daflon says:

    De toute façon ce ben allah a une tête à s’appeler Alexandre comme moi à m’appeler Mushamed. « Ils » affirment : Il est français.
    Bien sûr, maintenant « tou li monde il é français » du Pôle nord au pôle sud.
    Et moi je suis l’archevêque de Canterbury !