Les médias francophones n’en disent restent très discrets sur le sujet. Un sujet toujours tabou au sein des rédactions de la presse politiquement correcte. Pourtant, les faits sont là. Cette fois encore, la nuit du Nouvel An a tourné au cauchemar pour des femmes agressées sexuellement par des bandes d’immigrés.

Le 31 décembre 2016, c’est en Autriche que plusieurs femmes ont subi les agressions sexuelles de groupes d’hommes décrits comme des immigrés.

De nombreuses plaintes ont été déposées dans la ville autrichienne d’Innsbruck (Tyrol).

«Nous n’avons jamais été confrontés à quelque-chose de comparable dans le passé», avoue Ernst Kranebitter, de la police régionale.

«Ils dansaient autour des victimes, puis leur ont soudainement saisi la poitrine ou mis la main entre les jambes. Tout s’est déroulé dans un cadre festif, rendant difficilement repérable ce qui ce passait», a ajouté Ernst Kranebitter.

Craignant de tels incidents, la police autrichienne avait distribué 6.000 alarmes de poche destinées aux femmes. 

En vérité, de plus en plus de services de police à travers l’Europe considèrent que ces agressions sexuelles relèvent du Taharrush, un jeu de viol, pratiqué depuis longtemps dans toute l’Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Avec l’immigration massive de ces populations en Europe, ce sont leurs coutumes les plus barbares qui s’exportent chez nous. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Evolution Dévolution Science

Il manquait, en langue française, un manuel de sciences naturelles qui ne fût pas biaisé par le mythe d’une évolution progressive des êtres vivants au long des âges. Alors le voici ICI pour vous fidèles lecteurs de MPI.

Cliquez ICI pour en savoir plus

%d blogueurs aiment cette page :