Sur les réseaux sociaux, cela fait grand bruit. Un manuel scolaire de 1ère, censé être consacré à l’Histoire, y fait apparaître Bilal Hassani, le travesti marocain qui a représenté la France à l’Eurovision.

Beaucoup de parents s’indignent de cela.

La presse du système vole aussitôt au secours de cette propagande et crie à la “fake news” parce que Bilal Hassani n’est pas introduit dans les pages Histoire de ce manuel mais dans son annexe sur le “civisme”, plus précisément dans un article sur le cyber-harcèlement.

La presse aux ordres peut bien ergoter sur la pagination, il n’empêche qu’introduire Bilal Hassani dans un manuel scolaire est bien destiné à permettre une propagande LGBT en milieu scolaire.

Et c’est bien cela que de nombreux parents n’admettent pas.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.