Geert Wilders, leader du PVV (Parti pour la liberté), parti populiste des Pays-Bas, partenaire de Marine Le Pen au Parlement européen, a encouragé les dirigeants israéliens à intensifier les constructions de colonies juives en Palestine. Ce tweet fait suite à l’adoption par le Conseil de sécurité des Nations Unies, sans que les Etats-Unis fassent usage de leur droit de veto, d’une résolution condamnant ces colonies. Après quoi tous les politiciens sionistes de la planète ont été appelés à communiquer sur le sujet. En France, c’est Christian Estrosi (LR) qui a fait le plus d’efforts en la matière.

« Obama a trahi Israël. (…) Mon conseil à mes amis israéliens : ignorez l’ONU et continuez à construire de plus en plus de localités juives », a écrit Geert Wilders sur les réseaux sociaux.

Geert Wilders est connu pour ses positions pro-israéliennes. Il s’est rendu en Israël une quarantaine de fois au cours des vingt-cinq dernières années. Un soutien à Israël qui lui a valu entre 2009 et 2010 une enquête du Service Général de Renseignement et de Sécurité des Pays-Bas (AIVD). Les services secrets néerlandais ont tenté de vérifier si les liens de Geert Wilders avec Israël n’ont pas altéré « sa loyauté vis-à-vis de son pays ».

Geert Wilders invité au Canada par la Ligue de Défense Juive

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :