Le criminel terroriste, possesseur d’un passeport tunisien, qui a fait deux victimes hier dimanche 1er octobre à la gare de Marseille était non seulement un immigré clandestin, qui venait d’être arrêté le jour avant à Lyon  pour le vol d’un blouson dans un magasin, mais un multi-récidiviste.

Il était connu des services de police pour divers délits. A ses empreintes digitales étaient associées 8 identités différentes. Chaque fois qu’il était arrêté par la police il donnait une autre identité.

On peut légitimement se demander que faisait chez nous un immigré illégal musulman, auteur de multiples infractions. Si la France l’avait renvoyé dans son pays d’origine dès le premier délit, deux jeunes filles françaises seraient encore en vie aujourd’hui !

Cette affaire témoigne une nouvelle fois des dysfonctionnements graves des services de police ainsi que du laxisme dont fait preuve l’Etat envers des clandestins qui ne sont vraiment pas une chance pour la France.

Francesca de Villasmundo  

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La clef des écritures


Voici une oeuvre qui mérite de vous être proposée.

Pour comprendre les Saintes Écritures, il faut dépasser l’intelligence de la lettre et en saisir l’esprit. « L’Écriture sainte, dit saint Grégoire le Grand, par la manière même dont elle s’exprime, dépasse toutes les sciences ; car, dans un seul et même discours, tout en racontant un fait, elle livre un mystère. »

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :