Si on avait besoin de preuves pour démontrer la connexion existante entre les extrémistes de gauche, l’invasion migratoire actuelle et le djihadisme, celle-ci suffirait amplement : le tueur de Nice, Mohamed Bouhlel, était en Italie, à Vintimille très exactement, l’été dernier, pour manifester aux côtés des migrants et des No Borders, extrémistes de gauche férocement contre toutes frontières, murs et barrières. De véritables petits émules du pape François.

Le djihadiste tunisien qui a écrasé, à Nice, avec un camion, 84 personnes et a blessé un grand nombre de promeneurs, était passé par l’Italie de nombreuses fois. Il a été dans les Pouilles mais surtout le 4 octobre 2015 il était descendu, aux côtés d’anarchistes et gauchistes patentés, et d’idiots utiles bobo-humanistes, dans les rues de Vintimille, pour défendre l’accueil des clandestins en Europe.

La manifestation avait été organisée par les No Borders, de tous les combats anti-identitaires, pour témoigner de la solidarité aux migrants accrochés aux rochers de Vintimille, après que la France a fermé ses frontières et repoussé les arrivées massives par cette voie italienne. Derrière une banderole écrite en arabe, la police a identifié Mohamed Lahaouiej Bouhlel. Lequel avait déclaré aux autorités qu’il se trouvait dans la botte italienne grâce à une association humanitaire française.

Dans les vidéos publiées par Fabrizio Tenerelli sur Youtube, on voit un jeune qui ressemble comme deux gouttes d’eau au terroriste de Nice. Peu de probabilités que ce ne soit pas Mohamed Lahaouiej Bouhlel.

Les enquêteurs essayent de déterminer si les complices de Bouhlel étaient parmi les manifestants « pacifistes » de Vintimille. En particulier les autorités françaises essayent d’identifier l’homme avec le tee-shirt « Fly Emirates » qui peut-être s’appelle Mohamed Walid G., et celui avec le tee-shirt rayé qui pourrait être Choukry Chafroud, deux jeunes portraiturés par les selfies de Bouhlel.

Quoi qu’il en soit, cette histoire démontre que l’Italie est une des bases arrières des djihadistes. Et qu’entre invasion migratoire musulmane, ouverture des frontières et djihad, les liens sont multiples ! Raison de plus pour stopper l’immigration au plus vite.

Francesca de Villasmundo

http://www.riviera24.it/2016/07/il-terrorista-di-nizza-mohamed-lahaouiej-bouhlel-tra-i-no-borders-a-ventimiglia-aveva-manifestato-per-i-migranti-230608/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :