Un nouveau scandale frappe le Vatican et le pape François.

Sur les réseaux sociaux, l’ex-ministre hollandais du Commerce extérieur et de la coopération au développement, Lilianne Ploumen, brandit fièrement la Croix de l’Ordre Pontifical de Saint Grégoire le Grand, une des plus haute distinctions vaticanes. Et explique que par la volonté du pape François elle est devenue Dame Commandeur de l’Ordre ! Or madame Ploumen est surtout connue non pour des batailles « Pour Dieu et le prince », devise de l’Ordre, ni pour des services rendus à l’Église, ni pour un soutien au Saint-Siège, ni pour son bon exemple catholique dans son pays, mais pour être une pasionaria de l’avortement et des droits Lgbtqi.

Elle a été directrice du programme Cordaid, l’agence catholique hollandaise accusée d’avoir fourni des contraceptifs et d’avoir soutenu les pratiques de Plannet Parenthood en Sierra Leone. En septembre dernier, elle a participé comme orateur au United Nation LGBTI Core Group, la rencontre internationale pour promouvoir les politiques en faveur des homosexuels et des transsexuels :

« Les droits Lgbt sont des droits humains. Nous ne pouvons pas être complaisants. Dans plus de 70 pays l’homosexualité est encore criminalisée… la lutte contre les personnes Lgbt continue dans le monde entier. »

Au-delà de sa carrière dans le parti travailliste hollandais, Liliane Ploumen est à la pointe du combat pour imposer aux quatre coins de la terre la culture de mort. Sa vie est jalonnée de prises de positions destinées à la faire avancer.

Elle a notamment créé une nouvelle ONG She decides dans le but de contrecarrer la politique de Donald Trump. Ce dernier a en effet, quelques jours après son investiture à la présidence des États-Unis, signé un décret interdisant le financement, par l’État, d’ONG internationales soutenant et pratiquant l’avortement. Pour compenser ce manque d’argent, son ONG, She decides, a pour objectif de récolter des fonds dans le monde entier « pour offrir aux femmes dans les pays en voie de développement l’accès à de bonnes informations, à des moyens contraceptifs et à l’avortement » et « afin qu’elles puissent rester maîtresses de leur propre corps ». En peu de temps, grâce à la notoriété de sa fondatrice et à sa campagne de communication, She decides a récolté quelques 400 millions d’euros mis à disposition des cliniques d’avortement et du Planning Familial. Pour cette « réussite » Liliane Ploumen a gagné le prix Machiavelli Award 2017 qui récompense une personne ou une organisation qui a excellé dans la communication « toujours d’une manière positive et pour une cause publique » (sic) !

Il est donc particulièrement scandaleux que le Vatican honore de la Croix de l’ordre de Saint Grégoire le Grand une femme politique ayant un tel parcours en faveur de l’avortement, de l’homosexualité et des droits des Lgbt, un parcours si contraire à la loi naturelle et divine, si contraire à l’enseignement de l’Église catholique sur ces sujets.

Mais que reste-t-il donc de catholique dans cette Église conciliaire, telle est la question qui vient à l’esprit devant de telle ignominie ? Car manifestement cette nouvelle Église née à Vatican II est devenue, à l’ère bergoglienne, une alliée de poids de la révolution anthropocentrique et transhumaniste en cours mise en chantier par les apprentis-sorciers des temples occultes. Pour détruire toute référence à la Création divine et donner naissance à un « homme nouveau », coupé de sa nature… Mythe prométhéen destiné au néant !

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. cadoudal says:

    ” semper deconare”

    ne varietur

  2. cadoudal says:

    Le Vatican ouvre la saison de la chasse aux familles-lapin

  3. Michelet says:

    Il n’y a aucune preuve qu’elle l’ait réellement reçu. Elle vient d’obtenir un prix Machiavel de la communication. Ça devrait vous mettre la puce à l’oreille.

  4. Après avoir liquidé dans l’ordre de Malte ceux qui s’opposaient à la distribution de préservatifs et pilules, Calamity Jorge distribue des hochets à ses meilleurs amis av*rtueurs. Le signal et clair. Il peut toujours faire quelques discours orthodoxes pour donner le change, nous l’avons reconnu à ses fruits.

  5. Le Pape confirme ainsi de façon éclatante sa position pro-avortement déjà largement affichée par ses marques de sympathies appuyées à Mme Emma Bonino, l’avorteuse n°1 en Italie qui se targue d’avoir elle-même “mis la main à la pâte” dans plusieurs milliers d’avortements.
    L’avortement n’est donc plus un grave péché mortel, les associations anti avortement peuvent tirer le rideau, et les femmes catholiques surchargées de famille peuvent maintenant avorter sans retenue.
    On attend les protestations véhémentes de la hiérarchie catholique et des média cathos mainstream, la Croix, Familles Chrétiennes, etc.. tous trouillards lèche-bottes…

  6. cadoudal says:

    bientôt Imbroglio va canoniser Simone Veil et mettre sa statue à côté de celle de Luther.

    émission de timbres du Vatican pour commémorer l’ événement

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

15 % 29.840 € manquants

5160 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 29.840 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !