Connaissez-vous le monastère de Bouzy-la-Forêt dans le Loiret ? Venez découvrir les bienfaits de son produit mythique ! Fabriquée par les sœurs bénédictines depuis le XVIIème siècle, l’Eau d’Émeraude est une lotion alcoolisée constituée de miel et de trois plantes aromatiques (la menthe poivrée, la sauge et le romarin). Ce produit se révèle particulièrement efficace pour soulager les problèmes de peau et adoucir les douleurs liées aux hématomes. Allez, préparez-vous, Divine Box vous invite à découvrir ce produit et ses innombrables bienfaits !

L’Eau d’Émeraude est un produit monastique qui peut être utilisé pour soulager les problèmes de peau et les douleurs musculaires © Divine Box

Les origines de l’Eau d’Émeraude

Au début du XVIIe siècle, une modeste jeune femme originaire du Loiret, alors en apprentissage chez un apothicaire, aspire à consacrer sa vie à Dieu et à intégrer le monastère des bénédictines de Notre-Dame du Calvaire à Orléans. Pour son départ et sa nouvelle vie, son maître lui fait un cadeau : il lui transmet sa recette secrète d’Eau d’Émeraude. « Avec cela, tes sœurs ne manqueront jamais de pain », lui confie-t-il. Depuis ce temps, les sœurs entretiennent la tradition et se transmettent la mystérieuse recette de génération en génération. De nos jours, la production de l’Eau d’Émeraude se perpétue au sein du monastère de Bouzy-la-Forêt.

Il est fascinant de constater que même Madame de Sévigné se servait de l’Eau d’Émeraude pour soigner ses blessures ! Voici ce qu’elle écrivait à sa fille en 1685, après un accident de carrosse : « Je mets de l’Eau d’Émeraude si agréable… sur ma jambe… elle console et perfectionne tout ». Quelle renommée !

De quoi se compose l’Eau d’Émeraude ?

Produite depuis plus de 400 ans, l’Eau d’Émeraude se distingue par sa composition entièrement naturelle. Ainsi, la liste des ingrédients se résume à quelques éléments essentiels :

  • Eau
  • Miel
  • Romarin
  • Sauge d’Espagne
  • Menthe poivrée

À noter que c’est aussi l’un des rares produits monastiques à porter la marque « monastic ». Elle atteste que le produit a bien été fabriqué par les bénédictines du monastère de Bouzy-la-forêt en personne ! Il admet également qu’il y a une « ouvraison substantielle » (transformation des matières premières en produit fini), mais étant donné que les sœurs fabriquent tout de A à Z, cette question n’a tout simplement pas sa place ici !

L’Eau d’Émeraude est un produit reconnu par la marque monastic © Monastic

Les bienfaits de l’Eau d’Émeraude

Préambule : la législation interdisant le vocabulaire médical dans ce genre de cas, les lecteurs voudront bien excuser les arrangements grammaticaux des lignes suivantes.

L’Eau d’Émeraude est ainsi un produit qui a survécu au fil des siècles et qui, même après 400 ans, peut se révéler précieux. Que vous l’employiez en tant que compresse ou en friction, cette lotion est en mesure de :

  • nettoyer la peau ou démaquiller le visage
  • soulager les irritations telles que les boutons des adolescents, les picotements d’insectes et les petites coupures du quotidien (dont celles du rasage !) etc.
  • apaiser les douleurs au niveau des muscles et des articulations (coups, “bleus”, jambes lourdes etc.)
  • aider à maintenir une bonne hygiène buccale.

L’Eau d’Émeraude convient à tous les types de peau, qu’il s’agisse des plus jeunes comme des plus âgés. Mais si vous souhaitez l’utiliser pour une application médicale, n’oubliez pas de demander l’avis de votre médecin. Il sera alors en mesure de vous conseiller l’usage optimal selon votre cas !

Pour obtenir des informations supplémentaires, vous pouvez consulter le guide complet d’utilisation de l’eau d’Émeraude.

L’Eau d’Émeraude peut être utilisée en friction, en bain de bouche ou bien encore en compresse © Divine Box

Comment est-elle fabriquée ?

La production de l’Eau d’Émeraude est un procédé confidentiel transmis de génération en génération par les sœurs au fil des siècles… Mais pour vous, on peut dévoiler les principales étapes de sa fabrication :

  • liquéfaction du miel
  • brassage : il s’agit ici de mélanger dans de grandes cuves le miel avec de l’eau et de la levure. On y ajoute également les plantes séchées (menthe poivrée, sauge et romarin). Tout ceci est ensuite brassé à la main avec une pagaie pendant plusieurs jours.
  • Puis la fermentation dure une douzaine de jours (les sœurs veillent au grain !)
  • enfin : la distillation, dans un alambic de 150 litres !

Soeur A. travaille à la fabrication de l’Eau d’Emeraude © Divine Box

Où acheter l’Eau d’Émeraude ?

L’Eau d’Émeraude est un produit répandu, vous n’aurez pas de mal à le retrouver dans les magasins de nombreux monastères. Vous pouvez bien sûr vous rendre sur place (et passer le bonjour aux sœurs). Voici l’adresse : 73 route de Mi-Feuillage, 45460 Bouzy-la-Forêt. Mais le mieux, si c’est un peu loin pour vous, est de retrouver en ligne l’Eau d’Émeraude du monastère de Bouzy-la-Forêt sur la boutique monastique en ligne de Divine Box !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est chez l’imprimeur et en prévente sur MCP.

Nous vous l’avions annoncé dans un précédent mailing : la naissance d’une toute nouvelle revue de qualité, Caritas, la revue du pays réel, et la parution prochaine de son premier numéro de 86 pages. Bonne nouvelle, : ce numéro 1 de Caritas qui consacre son dossier à la Lutte contre la haine anticatholique vient d’être envoyé à l’imprimerie et sera bientôt dans les librairies et les boites aux lettres des abonnés.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !