Un article du New York Times vient de confirmer l’efficacité de l’hydroxychloroquine, préconisée par le Dr Raoult, désormais connu de presque toute la planète Terre.

L’étude comprend un groupe test avec hydroxychloroquine et un groupe de contrôle sans hydroxychloroquine. Les deux groupes de 31 personnes chacun ont reçu par ailleurs les mêmes soins et les mêmes médicaments (mis à part l’hydroxychloroquine).

Détails du rapport médical ici :

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.22.20040758v2.full.pdf

L’essai a eu lieu à l’Hôpital du Peuple de l’université de Wuhan sur des malades *légers* du Covid-19.

Après 5 jours de traitement (à 400 mg/jour d’hydroxychloroquine), le groupe test allait mieux que le groupe de contrôle.

La pneumonie s’est améliorée pour 25 personnes sur 31, à comparer à seulement 17 sur 31 parmi les gens qui n’ont pas eu d’hydroxychloroquine). Il y a eu 4 cas d’aggravation de la maladie, tous dans le groupe de contrôle sans hydroxychloroquine.

Il est donc désormais acquis que le traitement fonctionne sur des malades légers.

Les pontes des hôpitaux qui paradent à la télé et continuent de dire que le traitement ne marche pas sont donc des ordures criminelles et incompétentes. Ils se reconnaîtront, inutile de donner leurs noms.

Par ailleurs, il semblerait que, dans les cas sévères, les globules rouges sont bloqués par le virus, ce qui explique la détresse respiratoire et l’hypoxie. La seule solution à ce moment-là est de renouveler le sang par une transfusion, tout en administrant de l’hydroxychloroquine pour éviter un nouveau blocage par le virus.

Alleluia !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :